nouveau site internet

Le lancement d’un nouveau site internet exige des prérequis importants notamment en matière d’hébergement. En effet, l’hébergement est un espace de stockage virtuel dans lequel sera stocké votre site web. Il en existe deux principaux types : l’hébergement dédié, l’hébergement mutualisé.

Mais, c’est cette deuxième variante uniquement qui fera l’objet de notre tutoriel d’aujourd’hui, dans la mesure où nous savons que l’hébergement mutualisé est la formule d’hébergement la plus utilisée par la plupart des sites web.

Qu’est-ce qu’un hébergement mutualisé ?

L’hébergement mutualisé consiste à regrouper plusieurs sites internet dans un même serveur. Dans ce type d’hébergement, les capacités du processeur, du stockage et de la mémoire vive de la machine servant à l’hébergement sont partagées entre tous les utilisateurs.

La solution mutualisée est généralement recommandée pour des sites web à faible audience notamment les sites web de PME ou pour des personnes qui lancent pour la première fois un site web. Naturellement, comme pour tout type d’hébergement, l’hébergement mutualisé présente des avantages et des inconvénients.

Avantages

Le principal avantage de l’hébergement mutuel réside dans son coût. En effet, du fait qu’un seul serveur peut héberger des centaines, voire des milliers de sites web, le coût de l’hébergement est partagé entre tous les utilisateurs.

D’ailleurs, ce type d’hébergement est reconnu comme le modèle le plus avantageux et le plus économique du marché. D’autre part, l’hébergement mutualisé n’engendre pas de coût supplémentaire lié à la gestion et l’entretien du matériel.

Ainsi, l’utilisateur peut se concentrer uniquement sur la gestion de son projet web sans se soucier des aspects techniques (mises à jour, maintenance, réparations…) complètement à la charge de l’hébergeur web. Cependant, l’accumulation de plusieurs sites web dans le même serveur ne présente pas que des avantages.

Inconvénients

Dans un hébergement mutuel, tous les sites web partagent les ressources d’un même ordinateur. Ainsi, si une plateforme utilise beaucoup de ressources du fait d’un trafic élevé, par exemple, cela affectera automatiquement les performances des autres utilisateurs.

D’autre part, l’hébergement mutuel ne permet pas un accès aux paramètres du serveur. Ceux-ci sont alloués et gérés par l’hébergeur web uniquement en fonction de l’offre à laquelle vous auriez souscrit.

hébergement

Quelles sont les offres d’hébergement mutualisé ?

Pour le lancement d’un site web, la plupart des utilisateurs choisissent un hébergeur en fonction de leur budget et des performances attendues. Cependant, bien qu’il existe plusieurs hébergeurs proposant des offres plus ou moins intéressantes, le choix lorsqu’on débute réside surtout dans le meilleur rapport qualité-prix.

Ainsi, nous constaterons que les offrent d’hébergements mutualisés, bien que variés, sont généralement divisés en offres : Perso, Pro et Performance.

L’offre Perso

Très adapté pour les petits sites WordPress, l’offre Perso présente des caractéristiques techniques limitées et est généralement destinée aux débutants et aux blogueurs. Ainsi, bien que théoriquement il puisse supporter un trafic illimité, l’offre Perso offre un stockage de 100 Go avec une possibilité de lancer 5 autres domaines en multi-sites.

Notons que lors de la souscription, certains hébergeurs offrent 10 comptes mails professionnels de 5 Go de stockage chacun ainsi qu’une base de données SQL de 1x 200 Mo.

L’offre Pro

Capable de supporter des CMS comme WordPress et Joomla, l’offre Pro est destinée aux sites web professionnels. Ainsi, il a une configuration plus honorable oscillant en général autour de 250 Go de stockage ainsi que 100 comptes mails professionnels de 5 Go chacun. L’offre d’hébergement Pro propose également en général une base de données SDL de 3x 400 Mo et 1x 2 Go avec une possibilité de faire tourner jusqu’à 10 autres sites web en multisites.

Notons que cette offre peut proposer également en option un certificat SSL (Secure Socket Layer) qui permet de sécuriser les communications entre le serveur et le navigateur web ainsi qu’un CDN (Content Delivery Network) qui quant à lui permet permettra de diffuser votre site web à travers des serveurs situés à des emplacements différents.

L’offre Performance

Comme son nom l’indique, l’offre Performance est l’offre d’hébergement mutualisé offrant de meilleures performances. Elle est recommandée pour des plateformes comme des sites d’e-commerce, de podcasts ou de streaming qui ont un trafic élevé et exigent des ressources matérielles conséquentes. Cette offre est capable de supporter la plupart des CMS du marché dont WordPress, Joomla, Drupal et même Prestashop.

Elle est en général dotée de 500 Go de stockage et peut faire tourner un nombre illimité de multisites. L’offre Performance vous donnera droit à 1000 comptes emails professionnels de 5 Go chacun et dont chaque mail peut supporter une taille maximale de 100 Mo. Notons qu’ici le CDN et le SSL ne sont plus en option et que la base de données SQL est généralement de 3x 800 Mo et 1x 4 Go.

L’offre Performance propose également en général une sauvegarde quotidienne, une haute disponibilité du site web ainsi qu’une protection Anti-DDoS qui est une attaque visant à rendre un site web indisponible en saturant la bande passante du serveur. Ajoutons qu’en fonction de l’hébergeur, le serveur peut disposer d’une mémoire vive allant de 2 à 8 Go de RAM.

Remarque

Notons qu’en fonction des hébergeurs web, ces offres peuvent être déclinées sous des noms différents. Par exemple, A l’unité pour l’offre Perso, Premium pour l’offre Pro ou encore Business pour l’offre Performance. Mais, il n’y a en général pas de grosses différences au niveau du coût et de performances.

Finalement quelle offre d’hébergement adopter ?

Comme nous l’avons constaté, le choix de l’hébergement avant le lancement de votre nouveau site internet est essentiellement au type de plateforme que vous voulez mettre en ligne. Cependant, au-delà de tous les aspects techniques que nous vous avons présenté, le choix final d’un hébergeur web est surtout lié à d’autres critères tout aussi importants dont la fiabilité, le service après-vente, la technologie utilisée, l’emplacement des data centers, etc.

Mais qu’à cela ne tienne, si vous êtes un particulier et voulez lancer un site web ou un blog afin d’interagir avec vos proches, une offre Perso sera parfaitement adaptée.

Cependant, si vous êtes une ONG ou une PME, l’offre Pro est la plus recommandée. Mais si par contre vous êtes un groupe de presse ou une boutique et ambitionnez de lancer un ou plusieurs sites internet de grande fréquentation, il serait judicieux de vous tourner vers l’offre Performance qui vous offrira une meilleure flexibilité.

Conclusion

Comme nous vous l’avons expliqué, le choix d’un hébergement pour lancer un nouveau site web repose sur des critères techniques bien spécifiques en fonction du besoin.

Cependant, nous ne pouvons terminer notre tutoriel sans vous parler de l’hébergement Cloud, de plus en plus sollicité de nos jours par les développeurs web. Ce type d’hébergement consiste à stocker un site web non pas dans un serveur unique mais via plusieurs ordinateurs connectés entre eux.

Ce type d’hébergement offre l’avantage d’offrir moins de temps d’arrêt lié au fait que même en cas d’arrêt d’un des ordinateurs distants, d’autres sont prêts à prendre instantanément la relève.

D’autre part, vous pouvez adapter les ressources de votre site web à tout moment en fonction de vos besoins. Cela offre une meilleure flexibilité au niveau du coût dans la mesure que vous n’utilisez que ce que vous utilisez.

Cependant, un hébergement Cloud reste relativement plus coûteux qu’un hébergement mutualisé et offre également moins de personnalisations de votre environnement d’hébergement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here