À l’heure où le nombre de cambriolages explose partout dans l’Hexagone, s’éloigner de sa résidence, principale ou secondaire, peut être une véritable source d’inquiétude. C’est ce qui explique alors pourquoi les dispositifs de surveillance suscitent tant l’intérêt des gens désireux de renforcer la sécurité de leur domicile. Parmi ces dispositifs figurent principalement les caméras de surveillance qui, longtemps réservées aux professionnels, s’imposent de plus en plus chez les particuliers. Faciles à installer et à configurer, ces équipements permettent aux propriétaires de détecter une éventuelle intrusion. Les caméras de surveillance permettent également de contrôler en temps réel tout ce qui se passe chez eux lorsqu’ils ne s’y trouvent pas. Dans ce qui va suivre, nous allons passer en revue les critères majeurs sur lesquels se baser pour choisir une caméra de surveillance.

La résolution de votre caméra de surveillance

S’y retrouver parmi la myriade de références disponibles n’est pas évident. C’est pourquoi, pour pouvoir mettre facilement la main sur le modèle correspondant le plus à ses besoins, on a intérêt à prendre en compte certains critères. Parmi ces derniers, on cite principalement la qualité des images qui se mesure généralement à partir de l’objectif et les capteurs de l’appareil. Sauf si l’on souhaite faire l’acquisition d’une antiquité, autant, si possible, faire l’impasse sur les modèles de caméras analogiques dont la résolution s’exprime en nombre de lignes. Notons qu’avec de tels modèles, on ne pourra certainement pas reconnaître un individu qui passerait devant l’objectif. Quel que soit donc l’emplacement où l’on souhaite placer sa caméra, il convient d’orienter son choix vers un modèle numérique (haute définition). La résolution d’une caméra de surveillance, que cette dernière soit IP, HDTVI, HDCVI, AHD, s’exprime en pixels. Précisons que l’avantage des caméras de surveillance IP ayant plus de pixels, comme le cas de celles offrant une résolution HD 720P (1280 x 720 pixels) ou plus, réside dans le fait qu’elles peuvent capturer des séquences photo ou vidéo ultra-détaillées avec une clarté exceptionnelle.

Il existe aujourd’hui une multitude d’enseignes spécialisées proposant différents modèles de caméra HD de vidéosurveillance, mais aussi des systèmes d’alarme, des enregistreurs, des kits comprenant de 2 à 64 caméras HD… Certaines d’entre elles accompagnent même gratuitement leur client depuis l’achat du dispositif jusqu’à sa mise en service, en passant par son paramétrage à distance.

caméra de surveillance HD

La performance de la vision nocturne des caméras de surveillance

Pour booster la sécurité de sa résidence, mieux vaut miser sur une caméra qui embarque une lumière infrarouge suffisamment puissante. Une telle caméra est bien sûr capable de capter des images d’une qualité optimale dans l’obscurité. Dans le choix d’un dispositif de vidéosurveillance, cette caractéristique ne doit en aucun cas être négligée. Une caméra de surveillance HD est bien, mais lorsqu’elle intègre une fonctionnalité infrarouge de qualité, c’est encore mieux ! De toute façon, les cambrioleurs frappent dans la majorité des cas pendant la nuit, ou lorsque la luminosité est très faible.

Quoi qu’il en soit, les caméras de surveillance avec vision nocturne ne se valent pas toutes. Celles qui sont performantes sortent du lot de par leur grande sensibilité à la lumière. Bien sûr, un appareil ultra-sensible est en mesure de capter des images et séquences vidéo aussi nettes que détaillées dans des conditions où les autres caméras de surveillance sont moins performantes. Un autre point sur lequel on doit porter son attention est le nombre de LED sur l’appareil. Plus celui-ci est conséquent, meilleures seront la vision nocturne et la portée de la caméra infrarouge.

La focale de la caméra

En fonction de l’implantation de la caméra de surveillance et du périmètre à couvrir, le choix de la focale revêt une importance cruciale. La focale est en effet l’élément qui détermine l’angle de vision de l’appareil, c’est-à-dire l’étendue de son horizon de surveillance. Normalement, une caméra avec une petite focale offre un angle de vue plus important malgré la netteté des images capturées qui laissent à désirer. À l’inverse, celle disposant d’une grande focale propose un horizon de surveillance restreint, mais peut en revanche capturer des images particulièrement nettes.

Au cas où l’on aurait du mal à choisir la focale de sa caméra de vidéosurveillance, ou si l’on n’est pas encore certain de son emplacement, on peut ainsi s’orienter vers un modèle « varifocale » motorisé (dôme PTZ). Ce dernier se caractérise par son angle de vision entièrement configurable (pouvant aller jusqu’à 360°) et sa focale qui peut bien sûr passer du « détail précis » au « grand-angle ». Il est même en mesure de zoomer sur un objectif qui se situe à 100m.

comment choisir sa caméra de surveillance ?

La présence ou non de détecteurs de mouvements infrarouges

Si l’on souhaite bénéficier d’un dispositif ayant une action dissuasive plus poussée, il apparaît plus judicieux d’opter pour une caméra de vidéosurveillance qui intègre des détecteurs de mouvements infrarouges. Ainsi, dès que l’un de ces détecteurs aura noté une présence intrusive, la caméra se chargera de filmer directement ce qui se passe. La scène ainsi enregistrée sera immédiatement transmise sur le smartphone ou l’ordinateur du propriétaire. Si la caméra de surveillance est équipée d’une sirène, cette dernière se déclenchera automatiquement dès lors qu’une tentative d’intrusion est localisée. Notons que certains modèles offrent même au propriétaire la possibilité de créer des zones de détections afin d’éviter tout déclenchement intempestif.

Caméra de surveillance filaire ou sans-fil, laquelle choisir ?

Au moment de l’achat d’une caméra de surveillance, on est souvent confronté à ce genre de dilemme cornélien. Concrètement, les modèles filaires se révèlent particulièrement intéressants en termes de performance et de fiabilité, malgré leur mise en place qui requiert des travaux conséquents. La liaison par câble fluidifie significativement le lien entre eux et la centrale de surveillance. L’autre avantage de tels appareils est que le débit d’envoi d’informations est largement plus stable et supérieur.

Quant aux dispositifs de vidéosurveillance wifi, ceux-ci sont financièrement accessibles et faciles à installer. Ils sont de surcroît extrêmement discrets et offrent la possibilité de faire évoluer facilement le système existant. Les caméras wifi ont également pour avantage de fonctionner même en cas de coupure d’électricité et de renvoyer en temps réel sur le smartphone ou l’ordinateur du propriétaire les vidéos et images filmées. Malheureusement, leur performance ne pourra en aucun cas rivaliser avec celle des caméras filaires. Cette performance dépend grandement de la qualité du réseau Wi-Fi qui relie les caméras à la centrale de surveillance, mais aussi des conditions atmosphériques et de la présence d’appareils parasitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here