statut d'autoentrepreneur informatique

Le numérique est devenu en seulement quelques années une composante essentielle du fonctionnement de nos sociétés. À tel point qu’il est nous est presque inimaginable de vivre une seule journée sans avoir accès à notre smartphone ou au moins à un ordinateur. Cette évolution rapide était déjà largement initiée dans les années 2010, mais un événement aussi inédit et brutal que la pandémie de COVID-19 n’a fait que renforcer l’introduction du numérique dans tous les aspects de nos vies.

Les ordinateurs et les smartphones sont en effet devenus les vecteurs incontournables de la communication entre les êtres. Parallèlement, l’e-commerce s’est développé à grande vitesse et est en passe de devenir l’intermédiaire privilégié, si ce n’est exclusif, des échanges aujourd’hui. Certains métiers ont donc largement profité de ses tendances connexes. Ici, nous guiderons plus spécifiquement tous ceux qui ont compris les opportunités du monde actuel et qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’autoentreprise en qualité de dépanneur informatique.

Pourquoi devenir dépanneur informatique est une opportunité intéressante aujourd’hui ?

Désormais, la majorité des foyers français sont équipés d’un ou de plusieurs ordinateurs. Les écoliers et étudiants ne peuvent plus se passer de cet outil essentiel, qui deviendra à coup sûr le vecteur privilégié de l’enseignement de demain. D’autre part, l’omniprésence des réseaux sociaux, la variété des services et produits disponibles sur Internet et la qualité de première source d’information du web font de l’ordinateur un besoin essentiel, qu’il convient d’entretenir et d’actualiser en permanence pour rester connecté dans un monde toujours plus numérisé.

Choisir d’évoluer professionnellement et se reconvertir en qualité de dépanneur informatique, c’est donc profiter d’une large clientèle domestique. Mais c’est aussi pouvoir compter sur les besoins des entreprises, des besoins qui ne cessent d’augmenter chaque année. La généralisation du télétravail n’a fait que renforcer cette tendance, d’autant que de nombreuses entreprises de petite taille n’ont pas les moyens humains et financiers de se doter d’une équipe mobilisée en permanence sur la maintenance et l’actualisation de leur parc informatique. Et pour se lancer, le statut d’auto-entrepreneur est idéal à de nombreux égards.

Les avantages du statut d’autoentrepreneur pour se lancer

Le premier avantage du statut d’autoentrepreneur pour lancer son activité en qualité de dépanneur informatique réside dans sa simplicité de création caractéristique. Nous reviendrons plus en détails sur les formalités à accomplir pour créer son autoentreprise, que l’on devrait d’ailleurs plutôt appeler microentreprise désormais. Retenez pour l’instant que quelques démarches en ligne seront suffisantes pour créer votre microsociété et que les procédures de déclaration de chiffre d’affaires ou de modification sont, elles aussi, très simplifiées.

Par ailleurs, le statut d’autoentrepreneur bénéficie également d’un régime fiscal lui aussi simplifié. Les charges sociales sont ici proportionnelles au chiffre d’affaires et on peut choisir entre un prélèvement mensuel ou trimestriel, appelé prélèvement fiscal obligatoire des charges de l’autoentrepreneur. En outre, même le régime social est simplifié et les autoentrepreneurs sont rattachés au Régime de la Sécurité Sociale, ce qui leur permet de bénéficier d’un même niveau de protection que tous les autres travailleurs indépendants. Enfin, devenir auto entrepreneur est une possibilité offerte au plus grand nombre.

Qui peut profiter du statut d’autoentrepreneur ?

Le statut d’autoentrepreneur a été créé en 2009, avant de fusionner en 2016 avec celui de la microentreprise. L’idée était de rendre l’initiative individuelle plus accessible, pour permettre à chacun de s’adapter aux changements profonds en cours dans l’organisation de l’économie. C’est pourquoi les démarches de création et procédures déclaratives ont été largement simplifiées par rapport à l’entreprise individuelle classique notamment. Et c’est pour les mêmes raisons que le statut a été conçues pour s’adapter à tous types de profils.

Pour devenir autoentrepreneur en qualité de dépanneur informatique, il suffira d’être une personne physique. Sachez que même les mineurs émancipés et, dans un certain nombre de cas, les étrangers pourront bénéficier du statut pour lancer leur activité. On peut par ailleurs cumuler l’autoentrepreneuriat avec un statut de salarié, d’étudiant ou de demandeur d’emploi percevant des allocations. C’est ce qui permet notamment de créer son activité de manière sécurisée et donc de tester une idée simplement tout en limitant les risques.

dépanneur informatique

Les formalités pour devenir autoentrepreneur en qualité de dépanneur informatique

Pour procéder à votre inscription autoentrepreneur en qualité de dépanneur informatique, il faudra d’abord constituer un dossier comprenant un certain nombre de pièces. Sachez que ce dossier devra être complété de manière dématérialisée. Il vous faudra d’abord remplir le formulaire P0 autoentrepreneur avant de le signer. À cela, vous devrez joindre une copie de votre carte d’identité signée et comportant la mention « je certifie sur l’honneur l’exactitude de cette pièce justificative » datée et localisée.

Les autoentrepreneurs qui exercent en qualité de dépanneur informatique sont considérés comme des artisans. Ils doivent donc nécessairement joindre à leur dossier un justificatif de domicile de moins de trois mois ainsi qu’une déclaration sur l’honneur de non-condamnation. Une fois ce dossier complété, il sera transmis au Centre de Formalités des Entreprises dont vous dépendez en fonction de votre lieu de résidence. Si votre dossier est complet, vous recevrez ensuite sous environ quatre à six semaines votre numéro SIRET, attestant de votre inscription et vous permettant d’exercer votre activité.

Quelles aides sont disponibles pour lancer son activité de dépanneur informatique ?

Il n’est pas toujours évident de se lancer en tant qu’autoentrepreneur, particulièrement si l’on a vécu une vie professionnelle exclusivement placée sous le signe du salariat. Sachez que les Chambres de Métiers et de l’Artisanat proposent des réunions d’information, des stages et même des accompagnements individuels pour aider les individus. Pour évoluer sereinement en qualité de dépanneur informatique, ces sessions peuvent être particulièrement intéressantes, notamment pour comprendre toutes les caractéristiques du statut d’autoentrepreneur.

Par ailleurs, il existe aussi toutes sortes d’aides financières pour vous aider à monter votre projet. On pense notamment aux aides à la création d’autoentreprise comme l’ARE et l’ARCE, destinées notamment aux demandeurs d’emploi en reconversion, ou bien à l’ACRE qui permet de bénéficier d’une exonération de charges sociales la première année. Mais il existe aussi des dispositifs locaux, mis en place par les régions, d’où l’intérêt de se renseigner auprès des institutions de votre lieu de résidence. Enfin, sachez que l’ADIE, une association qui aide les porteurs de projet peut vous permettre, entre autres, d’avoir accès au crédit, même si les établissements bancaires classiques vous ferment leurs portes.

Le métier de dépanneur informatique et ses perspectives d’évolution

Vous l’aurez compris, le statut d’autoentrepreneur est un tremplin idéal pour ceux qui souhaitent se reconvertir en qualité de dépanneur informatique indépendant. La rapidité de mise en place, la simplicité des démarches déclaratives et le grand nombre d’aides disponibles vous assurent de vous lancer en toute sérénité, tout en vous concentrant exclusivement sur votre cœur de métier et la recherche de clientèle.

Pourtant, dans un univers aussi dynamique que le dépannage informatique, il arrive souvent que le statut devienne trop étroit après quelques années d’exercice. En effet, pour bénéficier du statut, il est indispensable de respecter les plafonds de chiffre d’affaires. En outre, le secteur du dépannage informatique est si riche en perspectives de croissance qu’il se peut que vous ayez envie de vous développer en vous associant à d’autres individus ou bien d’augmenter votre capital en prenant des associés. Dans ce cas, il faudra évoluer vers une autre forme juridique plus adaptée. On vous conseillera alors de vous tourner vers des plateformes d’accompagnement juridique des entreprises qui vous permettront de réaliser la transition de manière optimale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here