hacker

Si l’amour est synonyme de confiance et doit laisser, en théorie, à chaque partenaire son petit jardin secret, les nouvelles technologies viennent quelque peu remettre en cause ces principes. Les réseaux sociaux, les sites de rencontre mais encore les applications misant sur la compatibilité amoureuse viennent biaiser le hasard d’une première rencontre.

Des histoires de couple menacées par le numérique

serie netflix what ifOutre l’absence de spontanéité dans cette prise de contact, les technologies liées aux rencontres posent le problème de la collecte et de la sauvegarde de vos données personnelles. Si elles peuvent aider à trouver un partenaire qui vous corresponde, elles présentent le risque de voir votre intimité dévoilée au grand jour par infraction de la confidentialité numérique.

Quelle protection avons-nous alors lorsque des internautes ont accès à ces données ? Quel est notre droit à l’oubli face à un partenaire éconduit qui peut garder une emprise virtuelle sur nous ? Comment se prémunir d’un voyeurisme numérique en scindant notre vie virtuelle et notre vie réelle ? Autant de questions qui sont abordées dans certaines séries diffusées, que vous pouvez découvrir via le service en ligne American Netflix, sur lesquelles nous nous sommes penchées, et qui traduisent l’impact des nouvelles technologies sur notre vie amoureuse.

Ces informations peuvent ainsi se retrouver aux mains de personnes mal intentionnées, qui peuvent alors les utiliser pour s’immiscer dans un couple. C’est le sujet abordé par la série What/If dans laquelle se joue une véritable guerre psychologique entre un jeune couple en difficultés financières et une célèbre chef d’entreprise utilisant leurs données personnelles pour devancer leurs décisions.

La technologie au service du dating … ou pas

Osmosis, une série françaiseDe nos jours, la technologie au cœur des rencontres et le net regorge d’applications dédiées à la recherche de l’âme sœur. Dating around, une série de télé-réalité diffusée depuis le 14 février 2019, est peut-être celle qui laisse le plus de place à la spontanéité mais nous dévoile les difficultés qu’ont les jeunes adultes à faire confiance à l’inconnu. En effet, elle repose sur le principe de la rencontre à l’aveugle, chaque participant rencontrant 5 célibataires dans le noir, ne devant compter que sur la communication et la découverte de l’autre pour faire leur choix parmi eux.

À l’heure où les réseaux sociaux permettent à la jeune génération de tout connaître sur l’autre avant même de l’avoir rencontré, les jeunes gens se trouvent parfois démunis face à la découverte d’une personnalité sans le visuel qui l’accompagne, ce qui garantit pleins de rebondissements dans cette série novatrice.

Diffusée depuis 2016 sur Netflix, la série Black Mirror s’impose dans un tout autre registre, mettant en lumière les dangers potentiels que représente l’avancée technologiques sur les relations humaines et sur la société. Parmi ses épisodes, « Hang the DJ » de la saison 4 imagine une application de rencontre dans laquelle l’intelligence artificielle détermine le partenaire parfait. Les différents protagonistes découvrent ainsi un célibataire, qui leur est finalement imposé selon leur personnalité, et la durée de leur couple à former. Le hasard serait donc totalement absent de ces histoires d’amour, dictées par la technologie et dénuées de confidentialité numérique et de libre arbitre.

Osmosis, une série française adaptée d’Arte Créative, reprend ces codes en considérant les rencontres amoureuses telles des expérimentations scientifiques, dans lesquelles chaque facteur propre aux individus seraient recueillis pour trouver un partenaire compatible. Encore une fois, les notions d’affinité, de feeling et de communication est totalement exclue de ces rencontres, alors même qu’elles sont, d’après nous, les bases d’un couple réussi.

Quand l’absence de confidentialité numérique nourrit la jalousie et l’obsession

Si l’avancée numérique semble donc régir les rencontres humaines, elle présente aussi le danger de virer à l’obsession chez les personnalités plus fragiles. Cela est notamment illustré dans la série You, dans laquelle un jeune homme exploite les données numériques de « sa promise » pour provoquer leur rencontre et la suivre constamment. S’ensuit alors une véritable traque silencieuse dans laquelle il épie ses moindres sorties grâce à la géolocalisation, a vu sur ses messages grâce à des logiciels espions et l’absence de sécurité sur ses appareils connectés. Une traque qui vire à l’obsession et qui exclut le droit à l’oubli de cette jeune femme même après leur séparation.

Cette série fait froid dans le dos alors que peu de personnes ont conscience que la confidentialité numérique est la seule garante de leur protection sur le net. Si poster une photo sur un réseau social ou activer la géolocalisation sur son portable peuvent paraître anodins, ces différentes séries démontrent à quel point il est nécessaire de se protéger numériquement pour éviter toute intrusion dans notre vie physique. Pour cela, nous vous livrons quelques conseils pour protéger votre vie privée sur le net.

surveillance numérique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here