Monter et descendre l’escalier est une tâche qui devient facilement difficile et compliquée pour les personnes âgées et à mobilité réduite. C’est un véritable effort qu’ils doivent fournir tous les jours rien que pour vivre leur journées normalement. C’est ici que le monte-escalier de haute technologie prouve son efficacité et son utilité. Néanmoins, il n’y a pas qu’un seul modèle. Il existe de nombreux types de monte-escaliers, différents modèles, une grande variété de fonctions et de technologies. C’est pour cela qu’il faut être en mesure de choisir celui qui saura répondre le mieux à vos besoins. Dans cet article, nous verrons ensemble comment faire pour choisir le bon dispositif.

Tenir compte de votre espace intérieur

La première chose à prendre en considération est la possibilité d’installer un monte-escalier. Si vous avez un espace assez étroit, l’installation de ce dispositif n’est peut-être pas une bonne idée. Par exemple, si vous avez un escalier droit, sans palier ni de courbe, il serait parfait de l’équiper d’un monte-escalier droit. Si au contraire, il comporte des courbes, alors le monte escalier tournant ou en colimaçon serait idéal pour s’y adapter. A savoir que pour que le monte-escalier remplisse sa fonction correctement, il faut qu’il soit installé en tenant compte des courbes de l’escalier exactement.

D’ailleurs, c’est pour cette raison que le technicien fait la conception sur mesure où il prend les dimensions nécessaires. Ensuite, il pourra effectuer les modifications requises pour que l’utilisateur profite de son dispositif en toute aisance car il lui est parfaitement adapté.

Tenir compte du prix du monte-escalier

Le prix est également un critère qui impactera votre décision. Surtout en sachant que ces dispositifs sont relativement chers et ne s’adaptent pas à la capacité d’achat et au budget de tout le monde.

Le prix du monte-escalier varie pour plusieurs causes. Il dépend du modèle lui-même, de la marque du fabricant et de la qualité des composants. Les coûts s’élèvent également si l’installation n’est pas assez facile et qu’il y a du travail à faire pour l’adapter à l’espace intérieur. Il y aura donc une différence entre un monte-escalier droit et un monte escalier ascenseur prix. De même, le prix augmente si le monte-escalier est doté d’autres fonctionnalités comme la détection des obstacles, les ceintures de sécurité, la pliage…

Si le monte-escalier est d’un type qui est personnalisable, cela augmente la facture. Car celui-ci offre la possibilité de modifier ses paramètres pour tirer pleinement profit des avantages qu’il apporte.

Tenir compte de l’état du monte-escalier

Comme un monte-escalier coûte remarquablement cher, une autre question se pose lors de la décision d’achat : choisir un qui est neuf ou un d’occasion? Ici encore, il faut être conscient des résultats de cette décision. Un monte-escalier d’occasion est une bonne opportunité pour économiser une certaine somme d’argent, mais cela ne va pas sans risque. Comme il est déjà utilisé, il n’est pas au maximum de ses performances et donc peut tomber en panne. Du coup, il faudra le réparer, l’entretenir, changer les pièces défectueuses… Tout cela a un prix. En faisant le calcul, vous découvrirez que ce n’est pas aussi économique que cela en a l’air.

Par contre, un neuf sera performant et plus durable. Donc, c’est un investissement sur le long-terme pour votre santé et sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here