trading

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un investissement dans les small caps ? 

Cette question revient souvent, car se lancer dans ce genre d’opérations consiste à acheter des actions émises par une PME dont le capital oscille entre à peu près 300 millions de dollars et 2 milliards de dollars.

Autrement dit, c’est miser sur une structure de taille modérée et cela peut faire craindre une trop grosse prise de risques. Pourtant, certains actionnaires n’hésitent pas à franchir le pas – sans quoi, d’ailleurs, les compagnies débutantes ne pourraient pas croître.

Voyons justement, dans un premier temps, les avantages associés aux investissements boursiers liés à des PME. Ensuite, nous devrons exposer quelques inconvénients, pour que chacun puisse faire son choix en ayant toutes les cartes en main. Le trading suppose toujours une pensée des intérêts et des enjeux.

Les avantages d’un investissement sur les « small caps »

1. Diversifier son portefeuille

N’importe quel manuel destiné à apprendre la bourse en fait mention : un bon investisseur aurait tort de tout miser sur le même cheval. Il est important de diversifier la nature et l’origine de ses actions. Dans le cas contraire, une tendance baissière installée et avérée pourrait mettre les fonds d’un acteur financier en péril.

Mais quel rapport avec l’achat d’actions émises par les PME ? En réalité, logiquement, les entreprises dotées d’un petit ou moyen capital sont plus nombreuses. Parmi la multitude de possibilités, certaines peuvent même s’avérer ambitieuses et novatrices, désirant s’imposer sur le marché. En s’intéressant à elles, on peut, par ricochet :

  • Participer à la dynamisation et au renouvellement des secteurs économiques.
  • Répartir plus largement les investissements pour limiter les risques.

2. Financer des projets plus précis

Parmi les avantages d’un investissement sur les « small caps », on compte la possibilité de comprendre et d’analyser plus facilement l’utilisation que les entreprises réservent aux investissements engagés.

En effet, acheter une ou plusieurs actions auprès de grande entreprise, c’est accepter que ses placements soient « dilués » dans une immense mécanique financière. Les enjeux sont si nombreux qu’il est difficile d’avoir une vision précise des projets et des stratégies menés par la firme.

En revanche, participer au développement d’une PME permet généralement d’avoir un regard plus ciblé, plus personnalisé sur l’évolution et les choix d’une compagnie.

3. Faire du profit en repérant les entreprises prometteuses

Par essence, une entreprise à petit ou moyen capital est plus encline à croître qu’une grande entreprise largement installée sur les marchés financiers. Cela suppose des risques, et tout investisseur devrait s’intéresser en amont à une formation trading, même si en s’y prenant correctement, en se montrant prudent, il est possible de faire quelques beaux bénéfices.

Le fait qu’une entreprise ait un petit capital à l’origine n’exclue pas qu’elle le fasse gonfler rapidement et à l’avantage des actionnaires !

trading en ligne

Les inconvénients d’un investissement sur les « small caps »

1. Une prise de risque non négligeable

Ceux qui débutent dans le trading préfèrent souvent acheter des actions émises par des compagnies fiables, au moyen d’un indicateur comme le RSI en bourse et qui ont déjà fait leur preuve. En effet, les « small caps » représentent des risques particuliers.

Les fluctuations boursières d’une grande structure et d’une PME ne sont pas drastiquement différentes, mais une tendance baissière confirmée peut beaucoup plus vite mettre en péril une entreprise à petit capital. Dans le même ordre d’idée, il est plus difficile d’anticiper les fluctuations du marché puisque les « filets de sécurité » sont moins nombreux. Les faillites sont plus probables que quand le groupe s’est largement installé…

2. Un travail fastidieux pour faire son choix

Trouver les bons « filons » au moment de miser sur le succès d’une entreprise peut s’avérer fastidieux… Il y a tant de choix parmi les PME qu’une stratégie pérenne et adaptée peut être plus difficile à établir.

Ceci étant dit, rien n’empêche jamais de combiner les investissements dans les « Small caps » et ceux liés aux grands capitaux.

3. Les dividendes sont moins courants

Souvent, les entreprises à « small caps » débutent et ne veulent pas prendre trop de risques. Elles espèrent que leur financement viendra justement des actionnaires. Un dividende généreux – ou même un dividende tout court – est loin d’être garanti.

En conclusion : avantages et inconvénients d’un investissement dans les « small caps »

Chaque acteur des marchés boursier doit se faire une idée de ce qui lui convient le mieux sur le moyen et long terme. Il n’y a pas de recettes miracles. On peut s’enrichir uniquement en investissant sur les « large caps » (le contraire des small caps, donc), ou en n’achetant que les actions des PME.

En optant pour la deuxième option, il faut garder à l’esprit les avantages que nous avons mis en exergue dans cet article :

  • La possibilité de diversifier son portefeuille
  • L’implication de l’investisseur dans des projets plus précis
  • La possibilités de gros bénéfices grâce au succès d’une entreprise naissante

… Tout en faisant attention aux inconvénients :

  • Investir dans une structure modeste implique certains risques
  • Il n’est pas toujours facile de choisir les bonnes actions
  • Les dividendes sont moins intéressants ou inexistants quand on investit dans les « small caps »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here