Point essentiel de votre cigarette électronique, la résistance est un élément que vous devez soigneusement choisir pour votre clearomiseur. Les résistances des cigarettes électroniques possèdent toutes des éléments différents comme la plage de puissance, la valeur, le taux de VG, etc. En bref, des caractéristiques que vous devez connaitre et prendre en considération pour que vous soyez satisfait du rendu de votre clearomiseur.

Qu’est-ce qu’une résistance de vapoteuse ?

La résistance représente la partie consommable de votre e-cigarette, ce qui signifie qu’elle doit être remplacée une fois utilisée. La résistance est constituée de fibres de coton et d’un résistif qui se présente comme un fil ou une bande en métal s’il s’agit d’une résistance en mesh.

Celle-ci augmente la température du e-liquide afin de produire des arômes et de la vapeur. Ceci dit, certains modèles de cigarettes électroniques sont dotés d’une résistance composée d’une céramique poreuse, qui remplace la fibre de coton.

Peu ou beaucoup d’ohms ? Quelle est la différence ?

La capacité de la résistance de votre vapoteuse à chauffer l’e-liquide dépend directement de sa valeur. On parle ici d’ohm qui est l’unité de mesure de toute résistance électrique. Afin que votre e-liquide soit bien chauffé, il faut savoir bien choisir la valeur de votre résistance.

Pour cela, rappelez-vous que plus cette valeur et en dessous de 1 ohm, plus l’e-liquide sera chauffé d’avantage. Donc, si cette valeur dépasse 1 ohm, l’e-liquide sera moins chauffé et cela aura des conséquences sur la qualité de l’arôme et la vapeur produite par votre cigarette électronique.

La basse résistance quant à elle, va vous procurer une sensation en gorge plus forte que celle d’un e-liquide ayant un fort dosage en nicotine, et cela risque de provoquer une gêne au vapoteur. C’est pour cette raison qu’il faut toujours associer les basses résistances avec de faibles taux de nicotine, c’est-à-dire entre 1 et 3 mg/ml.

Toutefois, il faut savoir que les résistances basses nécessitent une grande puissance (mesurée en watt) pour bien chauffer l’e-liquide. Par contre, les résistances hautes comprises entre 0.8 et 1.6 ohms ne demandent pas une grande puissance. C’est pour cela qu’on les trouve souvent dans de petites e-cigarettes permettant un vapotage des e-liquide avec de hauts taux de nicotine.

Combien de watts pour la résistance de votre vapoteuse ?

La majorité des concepteurs d’e-cigarettes prennent le soin de mentionner sur leurs résistances la plage d’utilisation. Cette dernière est essentielle car elle indique au vapoteur le nombre de watts maximal supporté par la résistance. Autrement dit, il ne faut pas dépasser cette plage pour ne pas endommager la résistance de votre cigarette électronique.

En revanche, vous pouvez librement choisir une puissance dont la valeur est dessous de ce qui est recommandé. À cet effet, tout est en fonction des envies et des goûts du vapoteur et des sensations qu’il souhaite ressentir.

Sachez simplement que cette plage d’utilisation est fiable et vous sert de repère pour choisir la résistance qui vous convient le mieux. Dans le cas où vous n’avez aucune idée sur la valeur de votre résistance, vous pouvez généralement la trouver sur l’écran de votre box électronique. Sinon, un ohmmètre peut aussi vous l’indiquer.

Quel e-liquide choisir pour la résistance de votre e-cigarette ?

Pour le bon fonctionnement de votre résistance, il vous faut trouver un e-liquide ayant un taux de PG/VG adapté. Gardez à l’esprit que le PG fluidifie les e-liquides, ce qui n’est pas le cas du VG qui les rend plus épais.

Autrement dit, plus la résistance est basse, plus l’e-liquide sera chauffé et plus son arrivée sera large. Donc, privilégiez les e-liquides dont le teneur en VG est élevée pour éviter les fuites. Pour les résistances hautes, choisissez un e-liquide ayant un taux de PV supérieur à celui du VG, car dernier encrasse le fil résistif plus rapidement. Pour résumer le tout :

  • Les résistances dont la valeur est égale ou inférieure à 0.8 ohms = plus de vapeur, de puissance et de consommation de l’e-liquide, et doivent être accompagnées d’un taux de PG et de nicotine assez faible.
  • Les résistances dont la valeur est égale ou supérieure à 0.8 ohms = moins de vapeur, de puissance et de consommation de l’e-liquide, et doivent être accompagnées d’un taux de nicotine et de PG assez élevé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here