utilisateur-smartphone

Aujourd’hui, la grande majorité des gens possèdent un smartphone. Mais tout le monde ne l’utilise pas de la même façon. Certaines personnes sont hyper connectées en permanence et passent plusieurs heures par jour les yeux rivés sur leur écran. D’autres sont plus modérées et utilisent avant tout leur smartphone comme un téléphone portable – certes équipé de quelques applications sympa. Dans cet article, nous avons distingué 3 grands types d’utilisateurs de smartphone. Lequel êtes-vous ?

L’utilisateur de smartphone toujours disponible

Ultra connecté, l’utilisateur toujours disponible répondra à tous les appels (souvent, même la nuit). Ayant tout le temps son smartphone à portée de main, il se montre extrêmement réactif. Dès qu’il reçoit un appel, il y répond. Qu’il s’agisse d’un numéro enregistré dans ses contacts, d’un appelant inconnu ou d’un numéro masqué.

Pour cet utilisateur de smartphone, aucun appel ne doit rester sans réponse. Dans cette catégorie :

  • Certaines personnes tiennent à toujours être disponibles pour satisfaire leurs interlocuteurs. Si quelqu’un les appelle, il attend une réponse ; il faut donc décrocher le téléphone, par correction.
  • D’autres souffrent probablement d’un phénomène assez récent : le FOMO (Fear Of Missing Out). Ces gens ont peur de manquer quelque chose, de passer à côté d’une information – importante ou non – s’ils ne répondent pas à l’appel. C’est ce qui les pousse à y répondre systématiquement.

Bien sûr, l’utilisateur toujours disponible sera tout aussi joignable par SMS, mail, messagerie instantanée, etc. Si vous avez besoin de le contacter, vous obtiendrez forcément une réponse.

smartphone

Celui qui ne répond jamais à son smartphone

À l’opposé, nous trouvons l’utilisateur aux abonnés absents – celui qui ne répond jamais. Il n’a pas toujours son smartphone sous la main. Et même quand il y a accès, il préfère ne pas répondre aux appels. Ici encore, on peut distinguer plusieurs profils :

  • Le réticent, qui déteste téléphoner, voire qui en a peur. Cela peut sembler étonnant, mais beaucoup de gens n’aiment pas du tout téléphoner. Souvent parce qu’il n’est pas possible de voir l’interlocuteur et que sa voix est déformée. Chez certains, un simple appel peut même s’avérer anxiogène.
  • L’occupé, qui n’apprécie pas d’être dérangé par un appel. Une conversation téléphonique l’interrompt dans ses activités, et sa durée est généralement incertaine. Manque d’envie, de temps ou de motivation, l’utilisateur occupé fuira les appels. Si vous avez de la chance, il prendra peut-être le temps de répondre à un SMS ou à un mail (éventuellement avec quelques heures voire jours de retard).
  • L’accro aux applications. Pour lui, un smartphone est un accessoire et une plateforme de divertissement. Il profite pleinement du côté « smart », mais délaisse l’aspect « phone ». Il est constamment sur son smartphone et utilise toutes ses applications (réseaux sociaux, jeux, appareil photo, news, VOD, etc.)… Sauf celle du téléphone, qu’il juge probablement has-been. Souvent, il adore aussi personnaliser son mobile, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pour lui faire plaisir, offrez-lui simplement une nouvelle coque de Samsung Galaxy A50. Ou même plusieurs, pour lui permettre de pimper son smartphone à volonté. Vous trouverez une grande variété de coques sur ce site.

Le sélectif avec son smartphone

Et entre les deux, nous avons le sélectif. Cet utilisateur répondra à certains appels et en délaissera d’autres. Son choix dépendra de différents critères, pouvant évidemment varier selon les personnes :

  • L’appelant. Le sélectif ne répond que s’il reconnaît le numéro de l’appelant ou s’il attend effectivement un appel d’un numéro inconnu.
  • L’envie. S’il n’a pas l’envie ou la motivation de téléphoner à l’instant T, cet utilisateur n’hésitera pas à ignorer l’appel. Idem s’il n’a pas envie de discuter avec cet appelant en particulier.
  • La disponibilité. Par manque de temps, le sélectif ne répondra pas au téléphone qui sonne. Il enverra éventuellement un message à la place, pour ne pas laisser son interlocuteur sans nouvelles.

Les traits décrits dans ces 3 profils d’utilisateurs de smartphone vous semblent peut-être grossis. Mais vous connaissez probablement des personnes correspondant parfaitement à certaines catégories. Bien sûr, il est possible que vous vous retrouviez dans plusieurs de ces types d’utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here