Depuis ces dernières années, nous sommes submergés par les informations. Or, il est souvent impossible de distinguer le faux du vrai. Les exemples de fake news affluent sur la toile, en particulier sur les réseaux sociaux. La viralité de ces médias contribue fortement à leur propagation. Cela représente un réel danger, car ils menacent la stabilité des pays. En effet, cela vise principalement à manipuler les lecteurs. L’usage de la technologie est tout à fait envisageable afin de contrer la diffusion en masse de ces fausses nouvelles. Ainsi, quel est l’intérêt d’utiliser l’IA pour lutter contre les fake news ?

Quels sont les effets de la montée des fake news sur la société ?

Une désinformation est réalisée pour différentes raisons, en fonction du contexte. Cela peut être en faveur d’une idéologie, dans un objectif politique ou afin de protéger un intérêt. La montée des fake news n’a que des effets négatifs sur la société. Sur le plan social, la propagation de ces rumeurs, dans un climat plus ou moins tendu, est susceptible d’engendrer une polémique. Dans les cas extrêmes, cela entraîne des cas de violence au sein d’un même groupe. Parfois, cela s’étend à toute une communauté, voire plus.

Certains contenus fallacieux sont montés dans le but de nuire à l’image d’une marque ou d’un individu, qui est généralement une personnalité célèbre. Ils font l’objet d’une manipulation, comme des images réelles trafiquées. Vous avez aussi des informations fabriquées de toute pièce et que l’on fait passer pour vraies. Souvent, ces propagandes sont partagées involontairement sur les réseaux sociaux.

Des groupes d’opinion sont fréquemment derrière ces fake news. Leur objectif est d’influencer la manière de penser du public. Ceux-ci constituent une menace réelle pour la santé physique et mentale des personnes visées, car ils jouent énormément sur l’affect. Ils sont également une source de désorientation en raison du nombre important de flux d’informations. La distinction du faux du vrai devient complexe. Les fondements mêmes de la démocratie sont dangereusement fragilisés, d’où l’intérêt de recourir à l’IA pour lutter contre les fake news.

intelligence artificielle fake news vérification

Comment l’IA est-elle utilisée pour détecter et empêcher la diffusion de fausses informations ?

Avec un taux d’insertion professionnelle de 87 % entre 2020 et 2021 (source : https://www.intelligence-artificielle-school.com/), l’IA représente la deuxième révolution numérique. Par exemple, à l’issue de son cursus, un ingénieur en intelligence artificielle est apte à travailler dans des secteurs d’activité variés. Avec un niveau Bac + 5 minimum, ce professionnel est à la fois un informaticien et un chercheur. Il sera amené à concevoir des programmes informatiques capables de raisonner comme un être humain.

Auparavant, il convient de commencer par une formation de base, comme une Licence en mathématiques ou en informatique. Ensuite, vous obtenez un Master ou un Diplôme d’ingénieur, voire de niveau supérieur si vous décidez d’approfondir votre cursus.

L’IA est utilisée de différentes manières afin de détecter et d’empêcher la diffusion de fake news. Des outils de traitement automatique des langues aident à analyser et à étudier les textes. Les classifieurs sont programmés pour repérer ces fausses nouvelles. En effet, ces dernières ont un style particulier dans leur formulation qui les distingue des informations diffusées par les médias professionnels.

Vous pouvez également installer un plug-in qui vous alertera automatiquement lorsque vous tomberez sur ces rumeurs. Ceux-ci ont été répertoriés au préalable. Le path-checking vous donne par ailleurs la possibilité de rechercher la fausse nouvelle et de situer le ou les sphères où elle a été propagée. Cette technologie repère les modifications apportées aux images. En effet, un algorithme est capable de détecter les traces laissées par la technique de compression JPEG.

Généralement, les fausses nouvelles sont propagées par les mêmes comptes sur les réseaux sociaux. En traitant leur historique de partage, l’IA aide à lutter contre les fake news. Un « User Credulity Record » est attribué à chaque propagateur de rumeurs.

Quels sont les avantages d’utiliser l’intelligence artificielle pour lutter contre les fake news ?

Selon une étude du MIT, les fausses informations circuleraient six fois plus vite que les vraies. Les nouvelles réelles diffusées par les médias professionnels ou les agences de presse sont moins visibles. En effet, les algorithmes favorisent les annonces diffusées en premier et qui sont largement partagées. Cependant, il est bon de noter que l’utilisation de l’IA présente de nombreux avantages pour lutter contre les fake news.

Ainsi, vous serez automatiquement alerté lorsque vous êtes en présence de ces fausses nouvelles, peu importe la forme qu’elles prennent. L’authenticité de chaque phrase est vérifiée grâce à une analyse minutieuse. Comme nous l’avons évoqué, la chasse à la désinformation avec ces outils technologiques permet de détecter les images trafiquées. Ces dernières ont un fort impact et sont très efficaces. Le pisteur est alors capable de retrouver la photo source, puis il effectue une comparaison des deux. Il déterminera aussi le contexte. La source de la fausse nouvelle sera définie par la même occasion. L’IA sert également à comprendre les informations de manière objective.

Quels défis reste-t-il à relever pour réduire la propagation des fausses informations ?

Afin de réduire la propagation des rumeurs, vous devez faire appel à votre sens critique. Nous vivons dans une ère où chacun peut dire et partager tout ce qu’il veut, via les réseaux sociaux ou les sites internet. Ceci met à mal la confiance envers les institutions, mais aussi leur crédibilité. Les diverses manipulations vous empêchent, à la longue, de distinguer le vrai du faux ainsi que le réel du virtuel. Une loi « anti fake news » a été promulguée. Toutefois, son champ d’action reste limité.

Les différents médias et les journalistes jouent également un rôle important. Ils doivent faire preuve de professionnalisme, mais aussi de déontologie. Ils ont alors l’obligation de diffuser des informations fiables. Ils doivent aussi dénoncer ces fausses informations. Toutes ces actions leur permettent de gagner en crédibilité.

Toutefois, gardez en tête que les personnes à l’origine de ces fake news utilisent aussi des algorithmes en vue de donner de la visibilité à leur propagande mensongère. Elles ont souvent recours à des réseaux de robots en vue de diffuser au maximum leur campagne. Néanmoins, avec l’évolution des techniques, les internautes seront de mieux en mieux préparés et protégés contre ces rumeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here