entrepreneur moderne

Dans le secteur des technologies de l’information et de la communication, les fiduciaires aident les entreprises à éviter le piège d’une gestion comptable laxiste. Au sein de toute entreprise, la tenue rigoureuse d’une comptabilité est déterminante pour la stabilité et la pérennité des activités. Se fondant sur bien plus qu’un simple suivi des flux financiers, une telle politique doit prendre racine dès les prémices de la vie de l’entreprise, notamment sur les questions du statut juridique et du régime fiscal.

C’est d’autant plus le cas au niveau des entreprises de la tech, compte tenu de « l’hyperactivité » qui les caractérise et qui peut entraîner des difficultés organisationnelles. En tant qu’entrepreneur du secteur des TIC, vous devez bien analyser les offres des sociétés fiduciaires présentes sur le marché, afin de choisir celle dont le profil correspond à vos besoins. Découvrez ci-dessous quelques critères d’analyse.

En quoi le recours à une fiduciaire peut être importante pour une entreprise de la tech ?

Un entrepreneur moderne dont la boîte est spécialisée dans les nouvelles technologies maîtrise probablement mieux que quiconque les facilités qu’offrent aujourd’hui les outils digitaux. Que ce soit dans l’acquisition de leads, la conversion de leads en clients ou encore la gestion de la relation avec la clientèle, il existe mille et un logiciels qui apportent des solutions. Toutefois, l’utilisation massive de ces outils présente un inconvénient : pensant pouvoir tout gérer seul, l’entrepreneur moderne court le risque d’être surchargé sans s’en rendre compte, et de faire de mauvais de choix.

La sollicitation d’une fiduciaire permet alors de se prémunir contre un tel risque. L’intervention d’une société fiduciaire est fort utile lors de la création de l’entreprise (procédure, choix du statut juridique, pièces à fournir, etc.). Elle l’est également au cours de sa vie, pour le bon déroulement de ses activités (choix stratégiques, projets de développement, prévisions financières, gestion comptable, etc.).

Le rôle que joue une fiduciaire est d’autant plus précieux lorsque l’entreprise de la tech doit être enregistrée dans un pays étranger. De plus en plus d’entrepreneurs priorisent cette option, qui est rendue possible par les nouvelles technologies. En faisant appel à une société comme la fiduciaire Karpeo, spécialisée dans l’accompagnement des entreprises et des indépendants en Suisse, l’entrepreneur s’assure de prendre des décisions respectueuses de la législation du pays dans lequel il installe son enseigne.

choix fudiciaire

Choix d’une fiduciaire : assurez-vous que les services de la fiduciaire s’adressent aux entreprises comme la vôtre

Le premier critère à analyser pour choisir une fiduciaire concerne la nature de ses services. Certaines sociétés fiduciaires proposent des services exclusivement destinés aux multinationales ou aux entreprises réalisant au minimum un certain chiffre d’affaires. Elles s’inscrivent alors dans l’optique d’offrir un accompagnement haut de gamme, dont le coût ne peut être supporté que par une entreprise d’une certaine envergure.

D’autres fiduciaires ciblent les entreprises d’un certain type (domaine d’activité, capital ouvert à des actionnaires ou non, etc.). De telles sociétés fiduciaires s’appuient notamment sur le fait que leurs experts-comptables et administrateurs ont un parcours professionnel au cours duquel ils ont exclusivement côtoyé des entreprises de ce type. Elles préfèrent développer une véritable expertise dans l’accompagnement des entreprises ayant un profil similaire.

Choisissez votre fiduciaire selon les services dont vous avez besoin

Une fiduciaire peut vous fournir de multiples services, susceptibles de varier d’un professionnel à un autre. En fonction de la situation de votre entreprise, sélectionnez votre fiduciaire en tenant compte des prestations qu’elle propose.

Accompagnement pour la création d’entreprise

L’accompagnement durant le processus de création fait partie des services phares qu’offrent les fiduciaires. Si votre entreprise en est encore au stade de projet et qu’elle n’a pas encore officiellement vu le jour, faites appel à une fiduciaire pour vous prodiguer des conseils sur mesure. Les professionnels de la fiduciaire sauront vous indiquer le statut juridique idéal selon la nature et de l’envergure de vos activités.

Ce service s’avère aussi utile si vous voulez déplacer votre entreprise vers un autre pays ou créer une filiale. Pour installer une filiale de votre entreprise française en Suisse par exemple, la fiduciaire vous indiquera s’il vaut mieux la créer sous forme de SARL (société à responsabilité limitée) ou de SA (société anonyme). Elle vous aidera aussi à identifier le meilleur canton au niveau duquel l’implanter.

Délégation de pouvoirs ou représentation

Les fiduciaires peuvent également intervenir dans l’administration de votre entreprise. Si la législation d’un pays exige par exemple qu’au moins un représentant de l’entreprise réside sur le territoire national, avant que celle-ci puisse y exercer, la fiduciaire met à votre disposition un conseiller. Ce dernier se chargera de jouer le rôle de représentant de votre entreprise, dans la limite des pouvoirs que vous lui accordez et suivant les règles imposées par la loi.

Gestion comptable

La gestion comptable constitue le service le plus sensible que fournit une société fiduciaire. La comptabilité est au cœur de la vie de l’entreprise. La plupart des fiduciaires disposent de comptables dans leurs rangs, qui peuvent vous apporter leur assistance dans la tenue de la comptabilité de votre entreprise. Cette prestation proposée par les fiduciaires est déterminante pour les entreprises de toute taille, et même pour les travailleurs indépendants.

Tenez compte du profil de la fiduciaire (implantation, réputation, etc.)

Avant de choisir une fiduciaire, renseignez-vous également sur elle. Dans un premier temps, si vous vous trouvez en situation d’installation de votre entreprise dans un pays étranger, il est primordial que la fiduciaire possède un siège dans le pays. Vous avez ainsi des garanties qu’elle en maîtrise effectivement la législation et la fiscalité.

Faites aussi des recherches sur la réputation de la société fiduciaire avec laquelle vous comptez signer un contrat d’accompagnement ou de représentation. Vérifiez son ancienneté ou son expertise, et lisez quelques avis clients pour vous assurer de sa fiabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here