À l’ère du numérique et des nouvelles technologies, les outils utilisés dans le monde professionnel se modernisent constamment. Que ce soit au niveau du processus pédagogique ou de la formation professionnelle, la réalité virtuelle s’immisce et accompagne l’acquisition de compétences dans divers domaines. Ce système d’apprentissage entièrement à jour est à la fois efficace pour former les apprenants et pour améliorer les compétences selon les conditions de travail. En plus de permettre de visualiser chaque situation, la réalité virtuelle est destinée à maîtriser certaines techniques dans un court laps de temps. Toutefois, pour en profiter davantage, il convient de s’intéresser aux principes de l’immersive VR et de citer ses principaux avantages. Retrouvez en intégralité les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que la réalité virtuelle ?

Les innovations technologiques apportent une vague de transformation à plusieurs niveaux. Actuellement, le marché des VR est en pleine expansion et pourrait atteindre 350 milliards de dollars d’ici à 2024. Toutefois, pour comprendre à quel point ce concept est bénéfique, faisons d’abord une brève définition de la réalité virtuelle. La réalité virtuelle est un terme traduit de l’anglais Virtual Reality, visant à simuler un environnement existant de manière numérique. Son utilisateur peut dans ce cas apercevoir à l’aide de ses organes de sens un environnement virtuel. C’est ce qu’on appelle : expérience immersive vr à l’aide d’un casque de réalité virtuelle. L’utilisateur est en effet placé dans l’univers virtuel au moyen d’une image en 3D stéréoscopique visible à l’intérieur du casque. Bon nombre d’entreprises utilisent ce système pour former leurs collaborateurs. Ainsi, cet organisme profite à titre d’exemple de ce processus à la fois à jour et accessible pour améliorer la compétence de ses salariés dans le cadre d’une formation à distance.

Rappel historique de la réalité virtuelle

Depuis quelques années déjà, on accède aux outils à immersive VR dans divers domaines à savoir le secteur événementiel, les jeux vidéo, l’industrie ou le domaine immobilier. Cette démocratisation a été initiée par Morton Hellig dans les années 1956 avec sa machine « Sensorama ». Ce n’est que vers 1990 que les casques de réalité virtuelle dans son format actuel sont apparus. À cette période, la NASA a profité de cet outil immersif pour progresser dans sa recherche. Peu de temps après, les casques sont commercialisés auprès du grand public. Cependant, cette vente ne s’avère pas fructueuse vu le coût faramineux de ces gadgets. D’ailleurs, les casques de VR étaient à ce moment-là considérés comme inconfortables et de faible performance. Pourtant, l’apparition du casque conçu par Palmer Luckey a changé la donne. À partir de 2009, la notoriété de ces outils a pris son envol et attire de plus en plus de consommateurs. Cette campagne s’avère d’ailleurs fructueuse et l’usage de ces casques devient accessible au grand public.

Quelle différence existe-t-il entre réalité virtuelle et réalité augmentée ?

Même si la réalité augmentée et la réalité virtuelle utilisent des technologies similaires, leurs utilisateurs ainsi que leurs objectifs se distinguent amplement. La VR utilise les casques dans le but d’immerger complètement son utilisateur dans l’univers virtuel. Cela en éliminant en parallèle le monde réel pour une isolation complète dans l’environnement numérique. À la différence de ce premier système, la réalité augmentée simule l’environnement réel pour en tirer les informations utiles. Les données spécifiques apparaissent généralement sur l’écran d’un objet connecté comme un smartphone ou une tablette. Contrairement à l’immersive VR, ce système délivre :

  • des informations de navigation ;
  • des instructions de réparations ou de diagnostic.

Quels sont les avantages de l’immersive Learning pour les entreprises ?

Actuellement, divers systèmes d’apprentissages innovent dans le domaine de la formation en entreprise. La majorité des entités sollicitent dans ce cas le concept d’immersive VR Learning. Toutefois, pour en savoir plus sur l’efficacité de ce processus pour améliorer le savoir-faire des collaborateurs, il convient d’en citer ses avantages.

Pour une formation fluide et efficace

Outre la stimulation des organes du sens, l’immersive VR agit essentiellement sur le cerveau. À travers l’image 3 D, cet outil fait croire à son utilisateur que la situation vécue est réelle. Par rapport à une formation en présentiel, la motivation et l’engagement de l’apprenant sont plus accentués. Ce qui rend ce système plus efficace pour s’entraîner et maîtriser des situations réelles. De cette manière, l’apprenant peut rectifier instantanément ses erreurs lors de la pratique. Il est donc recommandé à une entreprise d’utiliser ce système pour former de manière efficace ses collaborateurs en diversifiant la maquette numérique.

Pour bénéficier d’une formation à distance

L’apprentissage via un environnement virtuel est avantageux pour les entreprises souhaitant former ses collaborateurs à distance. Il suffit d’utiliser Internet pour organiser et suivre des formations. Il est désormais possible d’uniformiser les séances d’apprentissages, même si les apprenants sont répartis dans les quatre coins du monde.

Pour une formation à moindre coût

Si une formation classique nécessite la plupart du temps un module pratique sur terrain, l’immersive VR Learning n’en est plus assortie. Cela permet de réduire le temps affecté à l’apprentissage. Il est de même possible de profiter de la réalité virtuelle pour concevoir des produits en travaillant spécialement sur sa maquette numérique. La production sans prototype physique réduit davantage le coût affecté à la conception.

Pour une formation spécifiée sur des situations à risques élevés

Les activités des entreprises à haut risque sollicitent le plus l’immersive VR Learning. Via ce module, les collaborateurs peuvent apprendre dans un environnement virtuel maîtrisé. Il leur est possible de s’entraîner et de faire des erreurs pour faciliter leur apprentissage. D’ailleurs, ces erreurs n’auront aucune influence sur la réalité. De plus, les formés se familiariseront davantage sur les situations à risque ou urgentes. Tel est le cas du domaine de la médecine, des métiers industriels, etc.

Pour assurer un meilleur suivi et corriger efficacement les apprenants

Un simulateur virtuel permet de corriger les maladresses des collaborateurs lors de l’exécution de leurs tâches quotidiennes. À l’aide de l’apprentissage immersif, il est facile d’évaluer, de suivre et de corriger le formé pour ses erreurs. Une entreprise souhaitant profiter essentiellement de cette fonctionnalité peut par ailleurs utiliser les plateformes d’analyse.

La VR en tant qu’outil professionnel

L’apparition des casques virtuels est bénéfique aux professionnels à bien d’égard. À part l’industrie des jeux et du divertissement, les secteurs suivants profitent également de ces outils pour l’épanouissement de leur secteur d’activité.

La VR dans le domaine immobilier

Depuis la démocratisation de l’immersive VR, il devient possible de permettre à son client de réaliser une visite virtuelle. Tel est le cas lors des visites de résidences de luxe ou de bureaux par les clients haut de gamme. À part l’usage d’un casque, des outils spécifiques comme les applications et les maquettes complètent les visites virtuelles immobilières.

La réalité virtuelle utilisée dans le domaine industriel

Ce secteur d’activité profite amplement des avantages de la VR, car il est désormais facile de visiter la chaîne de production. De même, il est possible de concevoir une maquette numérique personnalisée pour chaque type de situation en cause. Cet outil permet donc de former les collaborateurs ou de transporter ses clients ou partenaires sur la chaîne de production. On appelle ce processus visite virtuelle industrielle à l’aide de maquette 3D.

La VR dans l’évènementiel

À l’heure actuelle, la présentation et la promotion de certains produits, services ou évènements se font via la réalité virtuelle. Cela laisse à l’entreprise une marge créative, car celle-ci peut par exemple présenter des produits non physiques à ses clients ou partenaires lors d’une exposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here