developpeur backend

Si vous adorez tour ce qui touche le web, il est probable que le travail de développeur back-end vous intéressera, ou tout au moins, vous intriguera. C’est un poste central, puisque sans lui, les sites web et les applications n’existeraient pas. Regard sur ce travail inconnu de certains et qui demeure très prometteur pour le futur.

Le développeur back-end s’occupe de la partie invisible

Lorsque l’on navigue sur Internet, on peut être attiré par certains sites, grâce à leurs couleurs ou le design global. Mais tout ce qui peut être considéré comme artistique sur un site web ou une application n’existerait pas, s’il n’y avait pas de développeur back-end, pour que le site fonctionne sans tracas. En effet, c’est lui qui conçoit l’architecture technique du site web, puis qui met en place et joint toutes les parties qu’ils comportent. Une fois le tout installé, il devra vérifier que tout fonctionne bien, tout en gérant les interactions entre applications. Pour ce faire, il devra configurer le tout, puis s’assurer ensuite de la maintenance du serveur et de la base de données.

Il est donc normal qu’avec ce niveau de responsabilité, une rémunération intéressante soit offerte. En effet, le salaire d’un développeur back end, commence au-dessus des 30 000 euros annuels, pour un junior, et peut rapidement doubler avec l’expérience accumulée, au cours des années. C’est donc un travail très recherché par les jeunes, surtout dû au fait que la demande sur le marché ne diminue pas. Le monde d’aujourd’hui passe par le virtuel (web), et ceux qui désirent s’y créer une niche, ont nécessairement besoin du travail d’un développeur back-end, pour un site web élaboré, de qualité.

formation développeur back-end

Quelle est la formation nécessaire pour devenir un développeur back-end

Ce métier implique une formation IT. Mais comme plusieurs autres, dans le secteur, il est possible de choisir des parcours différents, afin d’arriver à ses fins. Il y a donc un grand nombre de possibilités qui vont d’obtenir un DUT/BTS informatique, à une formation professionnelle en informatique ou encore des études qui mèneront à une licence. Cependant, il faut savoir qu’un parcours universitaire de second cycle en informatique sera toujours privilégié par les employeurs ou encore un qui inclurait une école d’ingénierie.

En quoi consiste le travail d’un développeur back-end ?

De manière générale, un développeur technique dépendra du chef projet technique de l’entreprise qui fera appel à ses services. Ce dernier pourra lui demander de s’occuper de nombreuses tâches. Tout d’abord, il pourra être amené à agir en tant que consultant, afin de bien comprendre et de définir les besoins du client, pour qui le site ou l’application sera construit. De là, il devra ensuite suggérer des solutions techniques, qui si elles sont acceptées, devront être traduites en fonctionnalités réelles pour le projet en question.

Il se peut aussi qu’il se joigne au développement, dans une seconde étape, c’est-à-dire lorsque le site ou l’application existe déjà. Alors, son rôle deviendra de faire évoluer les solutions existantes afin de mieux répondre aux nouveaux besoins du client ou de faciliter l’utilisation pour l’usager. Pour ce faire, il pourra être amené à collaborer avec le développeur front-end.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here