Ils sont valorisés, appréciés, aimés dans les communications de messageries électroniques. Aujourd’hui, les smileys font partie intégrante du langage virtuel. Ils ont impacté la façon de communiquer de toute une génération. Enfant, adolescent, jeune ou adulte s’y adonnent à cœur joie dans les messages. Mais d’où sortent-ils et pourquoi suscitent-ils un tel intérêt ?  

Que désignent les smileys ?

Images, graphiques, pictogrammes ou symboles, les smileys sont utilisés dans les textes ou messages électroniques pour exprimer des sentiments ou des émotions sans recourir aux mots.

Exemple d’emojis

Lors des conversations électroniques, ces images se chargent de transcrire avec plus de précision les émotions du locuteur, sa tonalité et de surcroit son humeur.

Par ailleurs, ces images ou symboles ont diverses appellations. On les appelle aussi « émojis » ou « émoticônes » ou encore « stickers ».

L’émoticône vient de l’assemblage de « émoti » qui renvoie à l’émotion et « icône » qui désigne une image. Ils sont souvent représentés par l’expression du visage ou des gestes traduisant les sentiments du locuteur par rapport aux messages reçus ou à envoyer.

Origine des smileys

Le smiley signifie « sourire » et est fréquemment utilisé dans les e-mails ou dans les news-groupes. Si au départ ce sont les symboles qui étaient en vogue, ceux-ci ont été ensuite remplacés par de petites images.

Ainsi, en 1981, à la  place des petits symboles, IBM fait introduire dans le premier PC des Smileys à visage : souriant, renfrogné et noir souriant.

Quant aux émojis, ce sont de petits pictogrammes qui décrivent l’expression de l’émetteur, ses émotions ou traduisent un objet de la vie courante.

Créés au japon en 1999 par Shigetaka Kurita, ils sont constitués de deux mots japonais. Il s’agit de « e » qui veut dire « image » et de « moji » qui revoie à « lettre ».

Actuellement, il existe près de 972 émojis disponibles en langage électronique. Vous pourrez trouver toute la liste des emojis sur ce site.

En réalité, les Smileys existaient déjà il y a quelques siècles. Cependant, leur utilisation n’était pas si populaire et exagérée. De même, ils n’étaient pas si nombreux. Leur histoire remonte en fait à 1648 avec l’anglais Robert Herrick qui a inventé le premier Smiley. Il en a donc fait usage dans son premier poème « to foutune » avec une écriture un peu particulière « : smiling yet 🙂 ».

Frénésie des stickers

De nos jours, ils sont divers et variés ces signes graphiques.

Souvent, il peut s’agir d’un visage humain (souriant, énervé, triste, etc.) ou plutôt le corps (la main, la bouche, les doigts…).

Parfois, ce sont des représentations d’objets de la vie courante (fruits, légume, voiture, une taxe…).

Progressivement intégrées aux outils et supports numériques, ces images colorées sont très prisées et utilisées.

Ainsi, de plus en plus de marques et de fabricants s’en sont appropriés. Mieux, toutes les applications sociales les ont ajoutés à leurs fonctionnalités (Facebook Messenger, Snapchat, WhatsApp, Twitter…)

Les logiciels professionnels ne sont pas non plus restés en marge. Les smileys ont su s’imposer dans toutes les formes de messageries électroniques et font partie des outils de communication. Pourquoi cette préférence pour les stickers ?

Pourquoi les Stickers dans les communications ?

Cette préférence ou cette présence fulgurante des Smileys dans les conversations virtuelles est justifiée par plusieurs raisons. En effet ils servent à :

  • Apporter de l’émotion, de l’humour dans la conversation.
  • Éviter les ambiguïtés d’interprétation.
  • Exprimer les sentiments, les expressions de visage parfois difficiles à interpréter par l’interlocuteur.
  • Communiquer plus facilement et rapidement sans se soucier des fautes linguistiques.
  • Camoufler les tares linguistiques de beaucoup.
  • Favoriser une égalité communicationnelle sociale, avoir un même langage.
  • Donner plus d’esthétique aux messages. Les images frappent plus la perception et donnent envie de lire. Aussi, un message avec des images est plus joli.
  • Amuser, ils sont ludiques.
  • Exprimer plusieurs choses en une expression. Ils sont sémiotiques et peuvent donc être interprétés de façon plus large qu’un message linguistique.
  • Ressortir le caractère fun d’un message, d’une conversation.

Avec l’utilisation des Smileys dans les messages, les émotions et les sentiments sont désormais communiqués plus rapidement et facilement.

Ces images colorées sont constituées de gestes, de figures et de représentations qui s’imposent de nos jours comme une nouvelle forme de langage.

Les émojis sont donc devenus absolument incontournable et une application qui déciderait de s’en passer se casserait inévitablement la figure aux yeux de ses utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here