Améliorer la vitesse de chargement d'un site

Vous allez sur un site Web et vous avez l’impression que ça prend une éternité à charger. Qu’est-ce que vous faites ? Attendez-vous patiemment le chargement complet de la page Web ? Ou fermez-vous simplement l’onglet du navigateur et passez à autre chose ?

En réalité, le temps de chargement des pages n’a pas seulement un impact considérable sur l’expérience de l’utilisateur, mais aussi sur les taux de conversion, ainsi que sur le référencement.

Quel que soit le type de site Web que vous avez — qu’il s’agisse d’un blog, d’une boutique en ligne ou d’un forum, il est dans votre intérêt d’offrir la vitesse et les performances les plus rapides possible. Mais comment y arriver ?

Voici cinq conseils que vous pouvez utiliser pour réduire ces temps de chargement et améliorer l’expérience utilisateur sur votre site Web en 2019.

Les 5 façons d’améliorer la vitesse d’un site Web :

1. Utiliser un Réseau de Diffusion de Contenu (CDN)

Il existe de nombreuses mesures que vous pouvez prendre en termes de contenu réel sur votre site Web. Vous pouvez réduire les images et optimiser votre JavaScript pare exemple. Mais vous devez également tenir compte de la localisation de vos serveurs par rapport aux utilisateurs qui y accèdent. L’Internet n’est pas entièrement virtuel, car l’espace physique doit encore être traversé.

Il est beaucoup plus rapide pour quelqu’un qui habite Marseille d’accéder à un serveur situer à Paris plutôt qu’à Londres ou Berlin. L’objectif du CDN est d’améliorer les performances du site Web en choisissant le serveur le plus proche de l’utilisateur final.

Nous vous recommandons de vous familiariser avec le fonctionnement d’un CDN, pour mieux comprendre non seulement comment fonctionne le concept, mais aussi pourquoi il est utilisé sur la majorité des meilleurs sites du Net aujourd’hui.

Les meilleurs CDN offrent un stockage plus rapide, des outils d’optimisation, une mise en cache intelligente et dynamique et des fonctions de sécurité pour optimiser encore plus les performances. Vous aurez besoin d’un CDN avec une excellente couverture réseau mondiale et des solutions de haute disponibilité.

2. Compressez vos images web

Cela ne vous surprendra probablement pas d’apprendre que le chargement d’images peut être l’une des activités les plus exigeantes en termes de vitesse et de performance d’un site. Cela tient en partie à la résolution, mais aussi au niveau de compression de l’image et à d’autres facteurs. Il n’y a aucune raison d’utiliser une énorme photo de 20 mégapixels si vous allez simplement la redimensionner et l’afficher sous la forme d’une vignette de 250 pixels de large.

Vous pouvez commencer par les images que vous téléchargez réellement sur votre serveur. En général, vous n’avez pas besoin d’images de plusieurs mégaoctets. Selon les circonstances, vous pouvez vous en tirer avec 200 Ko ou moins sans perte de qualité perceptible pour la plupart des utilisateurs.

Si vous utilisez WordPress, une autre excellente approche est le plug-in Smush qui effectue les compressions automatiquement une fois les images chargées dans le backend du CMS. L’objectif ici est de réduire toutes les données inutiles sans ralentir votre site.

Serveur dédié

3. Mise à niveau vers l’hébergement dédié

La plupart des gens qui débutent avec leur premier site Web, et en fait de nombreux vétérans aussi, optent généralement pour l’hébergement mutualisé car c’est l’option la moins chère. Cela signifie toutefois que vous partagez des ressources (serveur et bande passante) avec d’autres clients et que vous n’avez aucun contrôle sur la façon dont ils utilisent ces ressources.

Si un autre site Web sur le même serveur voit soudainement un afflux massif de trafic, la vitesse et la performance de votre site Web en souffriront. De nombreuses variables échappent à votre contrôle. Pour surmonter ce problème, vous pourriez envisager d’obtenir un serveur dédié avancé. Il existe des solutions gérées pour les utilisateurs expérimentés, et non gérées pour les autres. Pour faire simple, vous disposez un serveur pour vous tout seul, ce qui permet une plus grande personnalisation.

Plus important encore, vous bénéficiez d’un matériel dédié et de performances beaucoup plus constantes. Cela signifie des vitesses globales plus rapides, en particulier lorsque vous optez pour des serveurs dédiés avec un meilleur matériel aussi.

Guide pour trouver le bon hébergement Web : http://monetiweb.com/hebergement-web-comment-trouver-la-solution-la-plus-adaptee

4. Réduisez votre JavaScript et CSS

L’un des premiers endroits les plus faciles à consulter pour améliorer le temps de chargement des pages est le code de votre site lui-même. JavaScript et CSS peuvent être très inefficaces dans leur code par défaut. Il y a beaucoup d’espace blanc, pour commencer, et plusieurs lignes de code redondantes peuvent être réduites en un format beaucoup plus court.

Comme vous pouvez l’imaginer, moins un navigateur (et un serveur) a besoin de code, plus la page devrait se charger rapidement.

Il existe plusieurs outils en ligne comme Minifier qui peuvent vous aider a alléger votre code. L’outil fonctionne en supprimant les espaces blancs et commentaires, en combinant les fichiers et en optimisant ou raccourcissant quelques modèles de programmation courants.

5. Réduire les requêtes HTTP

Par ailleurs, les sites les plus simples sont ceux qui chargent le plus rapidement. Si vous avez une page HTML simple avec du texte et des petites images en format .jpeg, ce sera probablement assez rapide. Si vous avez une page dynamique qui fait appel à un certain nombre d’autres facteurs et types de contenu, comme la vidéo, vous finirez par ralentir votre site.

Vous pouvez augmenter considérablement la vitesse de votre site en réduisant le nombre de requêtes HTTP. Plus le code est propre, mieux c’est.

Pour conclure, ne perdez jamais de vue qu’une meilleure performance de site tend à améliorer l’engagement des utilisateurs. Mettez en œuvre ces conseils en 2019 et vos visiteurs vous en seront reconnaissants !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here