cybersécurité application

Depuis plusieurs années, de nombreuses applications dédiées au suivi d’activité sportive sont proposées depuis l’Appstore et Google Play. Si celles-ci s’avèrent réellement efficaces pour analyser et optimiser une forme physique, ces solutions n’échappent pas pour autant aux risques liés à la cybercriminalité. Quelles menaces peuvent être considérées par les passionnés de sport ? Comment se protéger grâce à certains outils tels que les VPN ? Cet article répondra à ces questions.

Le succès incontestable des applications de suivi d’activité sportive

Parmi les solutions les plus téléchargées depuis l’Appstore et Google Play, les applications de suivi d’activité sportive jouissent d’une popularité infatigable. Ainsi, certains outils tels que Strava, MyFitnessPal ou encore Endomondo sont désormais considérés comme indispensables pour de nombreux passionnés de fitness ou d’autres disciplines. L’avantage de ces applications ? Permettre de suivre minutieusement l’évolution des sportifs grâce à des données détaillées et pertinentes.

Sans surprise, la pandémie liée à la Covid-19 a considérablement renforcé la popularité des « coachs virtuels sur smartphone ». Cet article publié sur le site Lefigaro.fr résumé parfaitement ce phénomène.

Pourtant, malgré la disponibilité de fonctionnalités particulièrement efficaces et attrayantes, ces applications évoquent de véritables risques liés à la cybercriminalité. En effet, contrairement à certaines idées reçues, le piratage d’équipements mobiles peut être associé à l’utilisation d’un navigateur web, mais aussi l’installation d’applications populaires ou non. L’utilisation d’un VPN ou d’autres solutions dédiées à la cybersécurité devient alors essentielle pour éviter les situations complexes. A ce titre, une question pertinente pourra être posée : quelles menaces doivent être considérées ?

cybersécurité application

Quelles menaces doivent être considérées par les utilisateurs ?

Pourquoi évoquer des menaces parfois plus importantes lorsqu’il est question d’applications de suivi d’activité sportive ? La réponse semblera évidente : ces outils nécessitent l’utilisation de fonctionnalités multiples offertes par les smartphones. Ainsi, l’analyse détaillée d’efforts physiques ou encore de repos réparateurs imposera inévitablement l’activation d’outils gyroscopiques, de détections de mouvements ou encore de géolocalisation. De même, une application de suivi d’activité sportive fera référence à des informations personnelles (âge, taille, poids…).

Cela ne surprendra aucun internaute, le stockage local de nombreuses informations personnelles depuis ces applications attisent inexorablement l’intérêt des pirates en quête de défis, mais aussi celui des professionnels souhaitant procéder à un profilage commercial. Bref, la confidentialité devient une problématique… Et plus particulièrement si votre application de suivi d’activité sportive est caractérisée par des failles de sécurité.

La principale menace à considérer fera référence aux vols de données sensibles. De nombreux internautes pourront penser que ces situations sont exclusivement associées aux « petites applications ». Pourtant, des faits-divers régulièrement rapportés sur le web inquiètent légitimement les passionnés de sport.

Un exemple perturbant évoque le piratage massif de l’application MyFitnessPal en mars 2018. D’après cet article publié sur le site Rtbf.be, plus de 150 millions de comptes furent concernés par ce piratage informatique surprenant. Si l’entreprise Under Armour (gestionnaire de MyFitnessPal) a souhaité rassurer les internautes depuis un communiqué officiel, la fuite de ces données sensibles reste non-négligeable et ne permet pas d’assurer l’impossibilité d’une « seconde vague ».

Les utilisatrices seront d’autant plus méfiantes face aux risques de tracking suite au piratage de leur smartphone. Inutile de rappeler certaines histoires inquiétantes où des joggeuses furent agressées lors d’un parcours. Une majorité des internautes pourront alors penser qu’il serait « plus sage » d’éviter les applications de suivi d’activité sportive, tant les risques liés à la confidentialité en ligne sont troublants. Pourtant, plusieurs solutions peuvent permettre aux sportifs de parfaire leur cybersécurité tout en profitant de ces applications.

Comment parfaire efficacement votre cybersécurité ?

Sélectionner avec soin votre application

Evidemment, la sélection d’une application reconnue est une étape cruciale pour limiter les risques de fuite de données personnelles… Sans pour autant vous assurer une sécurité infaillible. N’hésitez pas à consulter les commentaires des utilisateurs ou encore le nombre total de téléchargements recensé depuis l’Appstore ou Google Play.

Vérifier minutieusement la politique de confidentialité imposée

Chaque application de suivi d’activité sportive applique sa propre politique de confidentialité. Certes, cette section est souvent négligée par les utilisateurs. Pourtant, celle-ci indique clairement les autorisations délivrées à votre application. Est-il question de possibles partages d’informations personnelles avec des services tiers ? Qu’en est-il à propos du responsable chargé de stocker et préserver la base de données de l’application ? Ces questions mériteront amplement votre intérêt.

Utiliser un VPN

Un VPN permet de modifier vos données de navigation afin de préserver votre confidentialité tout en évitant les risques de piratage. Evidemment, dans le cadre d’une utilisation régulière d’une application pour sportifs, ces réseaux privés virtuels se distinguent grâce à des fonctionnalités redoutables (notamment le masquage de l’adresse IP ou encore le chiffrement de données entrantes/sortantes).

Pour conclure

Les applications de suivi d’activité sportive évoquent effectivement des risques non-négligeables liés à la fuite de données personnelles. Les recommandations citées dans cet article vous permettront néanmoins de parfaire votre cybersécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here