design interaction et interface tactile

Le Design d’interaction est une pièce maîtresse dans le large champ d’application de l’UX Design. Dans cet article, nous verrons comment créer cette interaction à partir de l’UX Design.

Le Design d’interaction quesaco ?

L’interaction se rapporte à l’ensemble des moyens mis à la disposition par l’interface afin de permettre à chaque utilisateur et au système d’échanger des informations. La qualité de l’interface devenant ainsi l’enjeu majeur de toute conception d’interface.

Pour les appareils tactiles et mobiles, on parlera d’interaction tactile. De plus, ces interfaces tactiles, utilisées au quotidien, offrent à leurs utilisateurs des possibilités de manipulation directe des objets s’affichant sur l’écran tactile.

Avec des utilisations de plus en plus intuitives, la conception de l’interaction tend à rejoindre en définitive la conception de l’expérience utilisateur (UX). En effet, « penser » l’expérience utilisateur revient finalement concevoir une interaction entre l’utilisateur et le produit, la meilleure qui soit.

Toutefois concevoir l’expérience utilisateur n’est pas qu’une affaire d’interaction ; elle nécessite également une étude approfondie des comportements utilisateurs comme l’élaboration de personas. D’où l’importance des tests utilisateurs dans le processus de conception des interfaces interactives.

Les principales caractéristiques du Design d’interaction ?

Pour tenter de comprendre ce qu’implique le Design d’interaction, voyons quels sont ses principales pouvant le qualifier comme tel ?

L’interaction doit être simple et doit produire du sens pour les utilisateurs. En fait, toute interface doit accompagner l’utilisateur dans l’interaction. C’est pourquoi les informations affichées doivent être claires, non ambiguës et surtout faciles à lire. Que ce soient les mots, les étiquettes ou les boutons, tous doivent avoir un sens et être simples à comprendre, afin de pouvoir communiquer les informations nécessaires aux utilisateurs, sans pour autant les submerger.

design interaction elements ergonomie

Quant aux éléments visuels, il importe de les employer de manière à favoriser la simplicité perçue. Pour les images, les icônes comme pour la typographie, les utilisateurs s’en servent également pour interagir avec l’interface et transmettre de l’information.

Un ouvrage spécifiquement dédié aux Designer d’interaction

« UX Design et ergonomie des interfaces » un ouvrage qui traite également du Design d’interaction. Un chapitre complet est consacré au processus d’interaction et comment la créer. Cet ouvrage de référence en UX écrit par Jean-François Nogier, propose en la matière les recommandations ergonomiques essentielles concernant les principaux moyens d’interaction possibles (clavier, souris, doigt).

Un site dédié au livre est accessible ici : https://www.uxdesign-le-livre.com.

Un grand nombre de cas pratiques sont proposés pour comprendre et saisir la méthodologie et les outils pratiques pour concevoir une interaction des plus optimale. Que ce soit pour agencer l’interaction, organiser l’espace d’utilisation, ou bien encore l’accessibilité d’une interface, ce qui compte avant tout c’est d’entreprendre une démarche de co-conception avec les utilisateurs. Le but étant de bien cerner les objectifs des utilisateurs et de pouvoir ainsi une interaction qui permettra d’atteindre leurs objectifs.

atelier de co-conception

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le Design d’interaction, vous pouvez lire : « UX Design et ergonomie des interfaces », ouvrage faisant autorité en la matière. Vous pouvez également consulter le site internet de l’agence UX Usabilis spécialisée dans le conseil UX et l’ergonomie digitale.

Le chapitre 4 de ce livre donne les règles et les outils méthodologiques pour arriver à concevoir l’interaction. Il s’organise autour des éléments clé suivants :

  • Interagir avec l’interface avec le clavier, la manipulation directe, la souris, ou bien encore l’interaction tactile
  • Les éléments d’interaction comme les boutons, les menus, les éléments de sélection ainsi que les formulaires et champ de saisie
  • Le temps de réponse et de l’attente pour les utilisateurs à minimiser
  • Les cas pratiques permettant de mettre en œuvre les principes de l’interaction et simplifier les démarches en optant pour une conception centrée client

Par la maîtrise des principes de l’interaction, l’UX peut concevoir une expérience utilisateur facilitée, enrichie et récompensée. En dernier ressort, c’est toujours l’utilisateur qui donne par conséquent le ton à l’interaction. La qualité de l’interaction joue donc un enjeu majeur dans tout processus de conception d’interface. Elle garantit ainsi l’efficience de la tâche réalisée dès lors qu’elle permet une atteinte affective du résultat avec facilité et rapidité.

Quant à la manipulation directe, mode de dialogue utilisé sur les interfaces graphiques, disposant d’une souris ou d’un autre moyen de pointage, elle permet à l’utilisateur d’agir directement. Il désigne l’objet puis il sélectionne la commande. Ce nouveau mode de dialogue est plus facile à mémoriser comme à apprendre, ce qui suppose d’adapter les fonctionnalités aux intentions des utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here