embout échappement Harley

À priori, vous trouverez de nombreux fabricants des lignes complètes d’échappement pour Harley-Davidson, que ce soit un embout d’échappement ou une ligne complète.

En effet, un motard changera la ligne d’échappement (silencieux d’échappement, pot d’échappement moto, cylindre et tuyau d’échappement, collecteur d’échappement, filtre à particules, sortie d’échappement, soupapes, catalyseurs, chicane, pot de détente…) en premier pour retrouver l’inimitable « potato potato ».

D’ailleurs, il n’est pas obligé d’être aussi bruyant une Harley ! Néanmoins, plusieurs engins motorisés polluent bien plus l’environnement sonore. Ainsi, tous les modèles d’échappements de type origine Harley ne génèrent pas de nuisances sonores.

Par ailleurs, des accessoires d’optimisation du deux-roues le font. Alors, trouvez la ligne d’échappement Harley Davidson à découvrir le site internet : Tuning, Sportster, Roadster, Softail, Café racer, chopper, Big Twin, Triumph, Touring, fat boy, moto custom…

En effet, le dispositif d’échappement permet d’expulser dans l’atmosphère les gaz nés de la combustion de l’air avec l’essence dans la chambre de combustion. Pour garantir le bon fonctionnement du moteur,

  • Évacuer les gaz de combustion
  • Réduire le niveau sonore dû à l’évacuation des gaz
  • Diminuer les émissions polluantes

D’un autre côté, la catalyse permet d’éliminer les molécules toxiques, depuis 2003 et la norme Euro 2. Ainsi, un échappement inox ou acier se constitue d’au moins d’un collecteur inox et d’un silencieux inox. Toutefois, les motorisations modernes (Euro 2 et +) intègre le catalyseur, qui travaille en corrélation avec l’injection électronique.

Enfin, certains motards peuvent opter pour une double sortie d’échappement de qualité originale, un pot catalytique, un silencieux arrière anti-pollution sonore, une ligne de pot d’origine

échappement Harley Davidson

Changement d’échappement moto Harley Davidson

Tout d’abord, les collecteurs d’échappement et silencieux d’origine s’agrippent à cause de la haute température qu’ils subissent. Donc, il est difficile de les désolidariser. Pour cette raison, vous devez les pulvériser abondamment du WD40 24 heures avant le changement de la ligne intermédiaire ou des embouts.

Ensuite, vous devez monter un jeu de silencieux ou une ligne complète, en déboulonnant dans les 2 cas la totalité de l’échappement. En effet, vous ne devez pas risquer de casser les écrous de culasse pendant cette opération.

Finalement, vous devez changer les joints d’étanchéité lors du changement de l’échappement.

Le rapport avec les systèmes d’échappement de moto Harley

Premièrement, une Harley fait plus de bruit parce que ses échappements en acier inoxydable doivent évacuer l’air que son filtre à air laisse passer. Pour cette raison, vous devez suivre le raisonnement suivant :

  • Un mélange moins pauvre, c’est plus d’air
  • Plus d’air, c’est un filtre à air plus permissif
  • Plus d’air à l’admission, c’est plus d’air à l’échappement
  • Plus d’air à l’échappement qui doit sortir

Échappement : pipes et sonorité

À première vue, libérer les moteurs diesel ou essence de Harley permet de laisser passer plus d’air un peu partout. Ainsi, vous devez attaquer les silencieux d’origine à la perceuse, sans rien gérer au niveau du filtre et de la cartographie.

D’un autre côté, vous pouvez monter les échappements en suivant les recommandations du fabricant, livrées avec les échappements et les chicanes. Néanmoins, vous devez avoir toutes les pièces détachées nécessaires à cette opération : cylindres motos, pots d’échappement, pipe, tuyaux, sonde lambda, sorties d’échappement double, tube central, collier d’échappement, laine de roche, coude, serrage, caoutchouc, valves, pare-chaleur, boulons, fixations…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here