Vous cherchez à investir dans la cryptomonnaie ? Porté par le succès du Bitcoin créé en 2009, le marché de la cryptomonnaie s’est depuis fortement développé. Plus de 2000 nouvelles cryptos ont ainsi fait leur apparition et les applications de la blockchain s’avèrent toujours plus nombreuses. À l’heure actuelle, le Bitcoin, l’Ethereum, le Ripple, le Bitcoin Cash et le Litecoin forment le top 5 des cryptomonnaies en termes de valorisation boursière. Découvrez l’Ethereum et son actualité.

L’Ethereum, qu’est-ce que c’est ?

L’Ethereum a été lancée en 2015 et imaginée par Vitalik Buterin. C’est désormais la seconde cryptomonnaie après le Bitcoin en termes de capitalisation boursière. Plus qu’une simple cryptomonnaie, l’Ethereum est en réalité un écosystème qui vise à développer des applications décentralisées. Les applications fonctionnent avec la blockchain spécifiquement développée par Ethereum, sur la base de Smarts Contracts. Ce type de contrats permet d’être mis en œuvre sans l’intervention d’une entité régulatrice, ce qui est la philosophie centrale des cryptomonnaies comme l’Ethereum (ETH).

Le domaine des assurances, de la finance, de l’art, du stockage informatique ou de l’hébergement utilisent déjà ce type d’applications décentralisées. Des acteurs importants tels qu’Axa ou la Bank of Australia figurent déjà parmi les utilisateurs d’Ethereum.

La cryptomonnaie associée au réseau Ethereum est l’Ether. L’Ether permet de rémunérer les personnes qui sont à charge du fonctionnement du réseau Ethereum, à commencer par les mineurs. Contrairement au Bitcoin, le nombre d’Ethers n’est pas limité.

La situation de l’Ethereum en 2020

L’ATH de l’Ethereum a été atteint en janvier 2018 autour des 1000 euros. En 2019, le cours a atteint son maximum autour des 270 euros durant l’été. En 2020, après avoir un peu subi le contrecoup de l’épidémie COVID-19 avec un minimum atteint fin mars autour des 100 euros, le cours de l’Ethereum a depuis repris une dynamique positive. Au moment de la rédaction de cet article, le cours de l’Ethereum se situe autour des 180 euros.

À l’image des autres cryptomonnaies, l’Ethereum est perçue comme une valeur refuge en tant de crise ou d‘instabilité des marchés. L’Ethereum fonctionnant de manière décentralisée, son cours n’est pas dépendant des politiques nationales et autres décisions provenant des banques. De plus, en investissant dans les cryptomonnaies comme l’Ethereum, votre argent se situe directement dans votre « portefeuille » (wallet) et non pas sur un compte bancaire. La cryptomonnaie est donc immunisée contre les risques d’un Bank Run. C’est pourquoi en temps de crise, de nombreux investisseurs se tournent vers la cryptomonnaie.

Le développement de l’Ethereum devrait se poursuivre en 2020. Par exemple en début d’année, la startup Sorare qui utilise la Blockchain Ethereum dans le domaine des cartes à jouer a annoncé un partenariat avec un nouveau club de football. Ainsi, le Bétis Séville rejoint les clubs déjà engagés avec la startup tels que la Juventus, l’Athlético de Madrid, Porto, Schalke, etc.

De plus, d’ici la fin de l’année 2020, l’Ethereum 2.0 devrait faire son apparition. En adoptant une nouvelle méthode de validation des blocs (Proof of Stake), l’Ethereum 2.0 est très attendu des investisseurs car il permettra de corriger certaines limites techniques rencontrées jusqu’alors par le réseau, notamment sa faible scalabilité.

Après le Bitcoin, l’Ethereum est la deuxième cryptomonnaie la plus utilisée. Le réseau Ethereum produit sa propre monnaie, l’Ether, et permet de développer des applications décentralisées. À l’heure actuelle, l’Ethereum possède la plus grande communauté d’utilisateurs et d’investisseurs. Un succès qui devrait encore grandir en 2020.