ordinateur en 2050

À quoi ressembleront les ordinateurs de demain? Allons-nous toujours utiliser des claviers et des souris ou allons-nous vivre dans un nouveau monde numérique? Voici ce que nous pensons être en préparation concernant l’avenir de l’informatique.

La loi de Moore prévoit que le nombre d’éléments dans un circuit intégré en silicium doublera tous les deux ans. Bien que ce ne soit pas exactement une corrélation directe, vous pouvez interpréter cela comme une donnée permettant de comprendre que la puissance de traitement des ordinateurs doublera tous les deux ans. Cela signifie que dans les années entre 2010 et 2050, la puissance de traitement informatique doublera 20 fois si la loi de Moore est véridique.

Les processeurs des ordinateurs du futur

En 2010, IBM a présenté la zEnterprise 196 (z196), qui possédait un processeur capable de fonctionner à 5,2 gigahertz (GHz) – le processeur le plus rapide du marché à l’époque. Cela signifie que le processeur z196 a fonctionné à 5,2 milliards de cycles par seconde. Chaque instruction exécutée par un processeur nécessite un nombre défini de fréquence d’horloge. Plus l’horloge tourne, plus le processeur se resserre en une seconde, plus le processeur peut exécuter des instructions dans un laps de temps donné. C’est ce que nous voulons signifier lorsque nous expliquons qu’un processeur à 5,2 GHz est plus rapide qu’un processeur à 3,2 GHz – la puce à 5,2 GHz est capable d’exécuter plus d’instructions que la puce à 3,2 GHz dans le même laps de temps.

Si 5,2 GHz était la vitesse maximale en 2010, quelle serait-elle en 2050? En supposant que les ingénieurs peuvent trouver des moyens de continuer de suivre la loi de Moore et que la vitesse du processeur double en fait tous les 24 mois, en 2050, nous aurions une puce capable de fonctionner à 5452955 gigahertz, soit près de 5,5 pétahertz. Il est difficile d’imaginer à quel type d’applications nous pourrions diriger une telle machine. Des problèmes informatiques complexes, tels que la construction de simulations virtuelles du cerveau humain , peuvent devenir une tâche relativement simple. Certains théoriciens “futuristes” pensent que nous pouvons même créer des machines avec une intelligence bien supérieure à la nôtre. Peut-être que ces machines pourraient découvrir des moyens d’améliorer les vitesses de traitement encore plus rapidement que les humains. Il est même possible, dans un futur proche, que vous puissiez disposer d’un appareil repoussant les limites physiques de la vitesse à laquelle les machines peuvent traiter les informations.

ordinateur et futurisme

Quid de l’intelligence artificielle ?

Bien que ce schéma d’avenir soit populaire parmi une certaine fraction d’informaticiens et de futuristes, d’autres personnes restent cependant plus sceptiques. L’esprit humain est peut-être beaucoup plus complexe que nous ne le pensons. La réflexion peut impliquer plus que de simples messages électrochimiques transmis entre les neurones. Il y a peut-être un élément hormonal qui façonne subtilement notre façon de penser. Si tel est le cas, il se peut que la puissance de calcul pure ne soit pas suffisante pour créer une machine capable de ce que nous considérons comme la pensée.

En laissant de côté le débat sur l’intelligence artificielle, à quoi pourraient ressembler les ordinateurs du futur? Ils pourraient en fait être invisibles. La technologie actuelle commence à intégrer les ordinateurs dans à peu près tout ce que vous pouvez imaginer. D’ailleurs, aujourd’hui de nombreux ordinateurs disposent de dongle Bluetooth qui leurs permet de connecter plusieurs dispositifs en même temps. Suivant ce schéma, les bâtiments, les autoroutes, les véhicules et même les vêtements que vous portez peuvent avoir des éléments informatiques intégrés. Couplé à la technologie de réseau, le monde de 2050 peut  s’avérer être un ‘environnement même autour de vous fait partie d’un système informatique massif.

Un avenir prometteur

Dans un tel monde, votre vie numérique et votre vie réelle pourraient se chevaucher de manière transparente. Nous voyons des indices de ce monde dans la technologie d’aujourd’hui. Il existe des centaines d’applications pour smartphone qui ajoutent une couche numérique à notre perception du monde réel. Ils pourraient vous aider à naviguer dans une ville étrange ou à découvrir un nouveau restaurant préféré niché quelque part dans un coin. Ces applications nous obligent toujours à activer des programmes sur des appareils mobiles et à utiliser ces appareils comme une lentille à travers laquelle nous pouvons voir le monde numérique. À l’avenir, nous pourrons peut-être accomplir la même chose en utilisant des lunettes, des lentilles de contact ou peut-être même des implants oculaires. Imaginez pouvoir regarder le monde à travers des millions de filtres différents, qui vous fournissent tous instantanément différents types d’informations.

Là encore, il est possible que notre ingéniosité ne soit pas suffisante pour suivre la loi de Moore après quelques générations de microprocesseurs de plus. Peut-être que nos ordinateurs seront plus simples et fonctionnels. Mais compte tenu de la façon dont ils ont transformé notre monde au cours des 50 dernières années, je suis prêt à parier que 2050 sera une ère numérique bien différente de ce que l’on pourrait imaginer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here