Chaise à roulette pour bureau

Lorsque que l’on lance un nouvel emploi, ou que l’entreprise renouvelle ses équipements, il est essentiel de bien choisir le fauteuil sur lequel vous passez une grande partie de votre journée. Au minimum 5 à 7 heures par jour, il est indispensable que ce mobilier de bureau soit adapté au poste occupé et à la morphologie de l’employé. L’avantage de notre époque est que le choix est divers et multiple, ce qui permet de trouver une solution de chaise roulante bureau pour chacun.

I / Cibler le besoin pour faire un choix

Avant de passer commande de votre futur «trône», quelques aspects de son utilisation doivent être pris en considération. La première a choisi à laquelle il faut penser est le poste qui est occupé. Il faut comprendre ici, qu’un fauteuil de bureau ne sera pas le même pour un informaticien que pour un agent logistique ou encore un PDG. Et oui, les fonctions occupées jouent aussi un rôle dans le choix de l’immobilier de bureau.

Au-delà de la représentation de la fonction si vous êtes un cadre, le temps passé sur ce siège amène à envisager un confort élevé. Le nombre de déplacements effectués, entre les différents supports de travail, la demande des roulettes fluides et résistantes. Enfin, cela va sans dire, que le confort ergonomique est le point d’orgue du choix du fauteuil de bureau. Un employé confortablement assis est un employé productif et efficace.

Une fois que l’on sait exactement ce dont on a besoin, le temps est venu de faire le choix. Ce choix est vu plus important que l’on change un fauteuil de bureau tous les 4 à 5 ans en moyenne. Les différents modèles de chaises à roulettes produites, avec toutes les options possibles permettent d’optimiser le siège de travail à choisir.

choisir une chaise à roulettes

II / Faire le bon choix de chaise de bureau

De bas en haut, les roulettes sont un critère important. Le plus fréquemment présenté par 5, les roulettes doivent avoir une adhérence adaptée au sol du lieu de travail, généralement, sol dur (carrelage, parquet, lino, etc…). Cela permet un roulement pratique et fluide. Ensuite vient le réglage de la hauteur. Évitez les manipulations compliquées, et opter pour une aisance d’utilisation de la manette, qui permet de régler la hauteur du siège en fonction de la taille de l’employé et du bureau.

D’autres parties réglables et non négligeables, sont l’assise et le dossier. L’un ne va pas sans l’autre. En effet, une assise rembourrée, avec une profondeur idéale, doit permettre de reposer les pieds bien à plat sur le sol. Le dossier, quant à lui, doit épouser la courbure du dos et être ajustable pour un meilleur confort.

Pour terminer les accoudoirs et l’appui-tête. Les accoudoirs doivent recevoir les avant-bras faisant un angle de 90 °. Cela sous-entend que le réglage en hauteur est indispensable. L’appui-tête n’est pas une obligation. Si vous faites le choix, il faut être dans la continuité du dossier, sans forcer sur la nuque.

Conclusion avant de choisir une chaise de bureau à roulettes

Si pour certain l’achat d’un fauteuil de bureau à roulettes ergonomique est un simple accessoire, pour d’autres, il est un investissement pour le bien-être et le confort des employés. Il permet de créer un contexte agréable, et accueillant pour une journée de travail. La chaise de bureau à roulettes n’est que le point de départ pour organiser le lieu de travail optimal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here