financement participatif

Le Crowdfunding est un excellent moyen de financement le lancement d’un nouveau produit ou la production d’une œuvre par exemple. Cependant, réussir une campagne de crowdfunding n’est pas toujours aussi simple que cela peut paraitre. Les success stories sur Kickstarter ou Indiegogo sont nombreuses mais les flops encore d’avantage. Petit tour d’horizon sur les erreurs à éviter pour réussir une campagne de financement participatif.

Penser que la campagne de financement participatif  marchera toute seule !

Certains novices dans le domaine du crowdfunding voulaient qu’il suffit d’ajouter son projet sur l’une de ces plateformes pour que ça marche. Malheureusement, ce n’est pas aussi simple que ça. La promotion d’une plateforme ne suffit pas à garantir de réussir sa campagne. Pour que ça marche, il faut établir une véritable stratégie marketing autant pour promouvoir votre campagne que pour animer la page de votre campagne.

Se dire que tout le monde va aimer votre idée

Même si vous devez être le premier à aimer votre projet, il ne faut pas se dire que tout le monde en fera autant. Il va falloir séduire et surtout présenter votre projet pour que les gens le soutiennent. Pour que les gens aiment votre projet, il faut qu’ils comprennent et qu’ils aient un intérêt. Pour savoir si votre idée est viable, nous vous conseillons de faire un petit point de repère des campagnes qui ont tenté de comprendre pourquoi elles ont assuré.

Erreurs de crowdfunding

Lancer une campagne … sans en avoir besoin

L’une des erreurs les plus courantes est de demander de l’aide financière aux internautes lorsque vous n’en avez pas réellement besoin. Les protestations des internautes peuvent être très virulentes si les gens estiment que vous n’avez pas besoin de l’argent demandé! Vous faites faire face à un véritable lynchage. Par exemple, certains blogueurs ont tenté des campagnes pour se faire financer leur nouvel iPhone . L’objectif de la campagne est donc tendancieux et les internautes s’en donnent à coeur-joie. Si votre campagne ne profite qu’à vous-même ou à une poignée de personnes, vous réfléchissez très sérieusement à sa crédibilité et à sa légitimité. Une campagne de financement participatif ne doit pas servir à s’enrichir individuellement. De plus,autour de cette activité donc prenez garde. Sinon, vous pouvez plutôt proposer à votre communauté de participer à une cagnotte, c’est plus transparent.

Négliger les contre parties à la participation du financement

Même si beaucoup de donateurs sur ces plateformes garantissent qu’ils ne soutiennent pas un projet pour obtenir quelque chose en retour, les contre-parties ont néanmoins une importance certaine. Elles ont leur importance pour prouver que vous pensez vraiment à vos fans et que vous avez envie de leur faire plaisir. L’autre erreur, commise par les débutants en financement participatif, consiste à proposer des contre-partis qui demandent un investissement trop important. Si vous êtes à la recherche de budget, ce n’est pas une bonne idée. La bonne pratique consiste à proposer des contre-parties immatérielles mais à des valeurs sentimentales incroyables pour les fans. Par exemple: proposer une séance de Skype en privé ne coûte rien (sauf un peu de temps) et peut rendre un fan fortement motivé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here