Le coût des comptes de SVOD (Subscription Video On Demand) ne cesse de croître. Il s’agit bien de plateformes qui proposent un catalogue vidéo en contrepartie de paiements par mois ou par an, comme Netflix, Disney, ou par exemple le plus récent Paramount.

Malgré la multiplicité de ces plateformes de divertissement, les abonnements se trouvent être le quatrième pôle de dépense des familles en France. L’une des solutions pour réduire ce coût est le partage de comptes. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur cette solution du SVOD !

Le partage de compte est-il illégal ?

Le partage de compte sur une plateforme de streaming n’a rien d’illégal. La loi n’a fait aucune spécification ni aucune interdiction à cette pratique. Ainsi, vous avez la possibilité de partager un abonnement netflix avec un membre de votre famille, un ami ou un autre tiers sans commettre une infraction.

Toutefois, certaines plateformes de streaming ont posé des limites à cette pratique. Vous pourrez en prendre connaissance en lisant leurs politiques de confidentialité et conditions générales. Néanmoins, le non-respect de ces prescriptions ne vous fait encourir aucune sanction. Vous risquez au pire des cas une suspension (temporaire ou définitive) de votre compte. Mais peu de chance que les plateformes veuillent se séparer de leurs clients !

L’avantage économique du partage de compte

De notre expérience, on retient que la réduction considérable du coût de l’abonnement est le principal avantage du partage de compte sur une plateforme streaming. En effet, Netflix propose trois formules aux utilisateurs par exemple.

La première, l’offre Essentielle coûte 8,99 €/mois, la deuxième, l’offre Standard coûte 13,49 €/mois et la troisième, l’offre Premium coûte 17,99 €/mois.

Avec les deux dernières offres, on a une image en Haute Définition ainsi que la possibilité d’avoir respectivement deux et quatre écrans de façon simultanée. C’est donc avec ces offres qu’il est possible de partager l’abonnement.

Seul, l’abonnement Premium de Netflix revient à 215,88 € par an. Or, en partageant son abonnement avec trois autres personnes qui participent équitablement, il revient à seulement 53, 97 € pour toute l’année. L’économie faite est considérable. Si vous avez un budget modéré, cela vous évite de vous abonner et désabonner tous les 3 mois pour rattraper les séries.

En plus de Netflix, vous pourrez opter pour le partage de compte sur d’autres plateformes comme Disney+, Spotify, YouTube Premium, etc. pour davantage réduire ce que vous dépensez dans les abonnements.

Un site de partage d’abonnement : l’idéal pour avoir un abonnement à plein temps à petit prix

Un véritable business s’est créé autour du partage d’abonnement sur les plateformes de streaming. Si vous n’avez pas vraiment d’amis ou de connaissances avec qui vous pourrez partager votre abonnement, vous pourrez vous inscrire sur site dédié à cela.

Sharesub est celui que nous avons expérimenté et, en sommes, il est totalement satisfaisant. En réalité, Sharesub est une interface de rencontre entre les personnes qui souhaitent partager leur abonnement et les personnes qui désirent avoir des places sur un abonnement.

C’est donc une rencontre de l’offre et de la demande qui vous évite de rechercher avec qui partager votre abonnement et qui fait gagner du temps aux deux parties.

Dans la vie réelle, des problèmes peuvent résulter du partage d’abonnement avec des personnes de mauvaise foi ou étourdis (gestion de paiements, s’assurer que ca fonctionne). Or, Sharesub se charge d’encaisser les sous et de les restituer au propriétaire de l’abonnement. C’est une tâche dont le site vous exonère.

De plus, Sharesub ne prélève absolument rien chez les utilisateurs. C’est un service entièrement gratuit. Néanmoins, le propriétaire de l’abonnement paye 4,5 % du coût de l’offre à laquelle il adhère au site de partage : c’est le coût le plus bas sur le marché après avoir comparé quelques concurents (divi, spliit par exemple)

Par ailleurs, le site de partage garantit aux utilisateurs le fonctionnement de l’abonnement jusqu’à son terme. L’utilisateur est en mesure de faire une réclamation et d’être remboursé si l’abonnement pour lequel il a souscrit n’est pas effectif ou s’il n’a pas accès aux fonctionnalités indiquées.

Le partage de compte est-il voué à disparaître ?

Contrairement à ce qui est parfois annoncé dans la presse, le partage de compte n’est pas près de disparaître. Les plateformes souhaitent en effet rentabiliser la pratique. Ainsi, elle sera plutôt plus réglementée et elle aura un coût.

Chez Netflix par exemple, un détenteur d’abonnement devra payer 3 € pour avoir la possibilité de partager son abonnement avec un tiers. Ce coût peut être différent en fonction de l’offre à laquelle l’on a souscrit.
A voir comment ce surcout sera réelement mis en place, mais nul doute que son coût pourra aussi être partagé entre abonnés !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here