Réussir à recouvrer ses créances est une tâche complexe à gérer dans une entreprise. Bien que le service de recouvrement de l’entreprise soit chargé de s’occuper de cette tâche, cela paraît être insuffisant, voire inefficace. Dans cet article, vous découvrirez quelques solutions pour réussir le recouvrement de vos créances en entreprise. Lisez donc !

Utiliser les progiciels de recouvrement de créances

Les progiciels de recouvrement de créances comme Eloficash, édité par l’entreprise française covline, constituent une excellente solution pour recouvrer avec efficacité ses créances.

En fait, pour mieux assurer leur rôle, les progiciels de recouvrement de créances intègrent les données de facturation de l’entreprise. Ils assurent le suivi du service client ainsi que celui des encours, tout en automatisant les relances de facture. Il faut mentionner que ces dernières sont personnalisées grâce à la capacité des progiciels à élaborer divers scénarios. Dotés de nombreux tableaux de bord, ces outils sont capables d’analyser différents indicateurs. C’est le cas par exemple du Days Sales Outstanding (DSO).

En outre, les clients n’ont plus à se rendre à l’entreprise avant de régler leurs dettes. Puisque les progiciels assurent les paiements en ligne.

Aujourd’hui, il existe certains progiciels qui sont plus avancés et conviennent le plus aux grandes entreprises d’un certain domaine. Ils proposent des fonctionnalités supplémentaires comme « Credit Management ». Cette fonctionnalité a pour rôle de diminuer le risque client avant même la signature du contrat. Une autre fonctionnalité supplémentaire importante est la dématérialisation du processus order to cash, etc.

Recourir aux sociétés de recouvrement de créances

Un autre moyen pour recouvrer ses créances en entreprise est de recourir à une société de recouvrement de créances. Celles-ci interviennent auprès des débiteurs afin d‘obtenir le plus vite possible le règlement des impayés. À cet effet, elles respectent les règles procédurales en vigueur en matière de recouvrement. Sachant négocier, elles peuvent aider l’entreprise à obtenir le paiement de ses impayés sans briser les relations commerciales préétablies.

Toutefois, il peut arriver que les efforts de recouvrement amiable du cabinet de recouvrement se révèlent infructueux vis-à-vis d’un débiteur. Dans ces circonstances, il revient à l’entreprise d’engager une procédure judiciaire, si elle juge cela utile. Le cabinet ou la société de recouvrement, quant à lui, s’occupe du suivi intégral du dossier. Que ce soit au niveau de l’huissier de justice, de l’avocat, du notaire ou éventuellement du commissaire-priseur. Les frais engagés dans la procédure sont à la charge du débiteur.

Par ailleurs, l’opération nécessite la signature d’une convention entre l’entreprise créancière et le cabinet de recouvrement. Cela constitue d’ailleurs un préliminaire. Sans cette convention, le cabinet ne peut intervenir légalement auprès des clients en situation d’impayés. Il convient également de mentionner que les créances récentes sont plus faciles à recouvrer que les anciennes.

En somme, afin de mieux réussir le recouvrement de vos créances en entreprise, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez utiliser un progiciel de recouvrement de créances. Ou bien, vous pouvez vous confier à un cabinet ou une société de recouvrement de créances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here