La technologie a évolué de façon fulgurante au cours du 21e siècle avec à la clé de nombreux changements. Quelques décennies en arrière, on ne pouvait pas encore fabriquer un objet réel à partir d’une imprimante. C’est aujourd’hui une réalité grâce à l’impression en 3D qui facilite le travail des entreprises. Le processus de fabrication d’objets avec cet outil reste encore complexe pour de nombreuses personnes. Il existe quelques informations nécessaires pour une meilleure compréhension de cette technologie.

L’imprimante 3D : quel est le processus de fabrication ?

Encore appelée fabrication additive, l’impression 3D intègre de nombreux procédés de création de pièces en volume. Plus précisément, l’objet est fabriqué couche par couche. Pour arriver à un résultat convenable, il est nécessaire de passer par 3 étapes essentielles.

La création d’un modèle numérique 3D

L’objet créé à partir de l’imprimante 3D prend tout d’abord vie dans un logiciel CAD (Computer-Aided Design) DAO ou BIM. On parle plus spécifiquement de la modélisation 3D qui conduit à l’obtention d’un modèle tridimensionnel. Deux méthodes permettent d’obtenir un modèle virtuel de l’objet que l’on souhaite créer.

La toute première est dite synthétique. Elle consiste à concevoir et élaborer l’objet en se basant sur des dessins réalisés par CAO (Conception Assistée par Ordinateur). Une fois cela fait, une texture est appliquée dans le but de rendre le modèle aussi réaliste que possible. Le rendu peut ensuite être visionné sous tous les angles, afin de corriger les imperfections éventuelles.

La seconde méthode est celle analytique. Celle-ci consiste à scanner un objet, un bâtiment, un lieu ou un être vivant préexistant. À partir des images issues de photos ou de vidéos, le modèle à imprimer en 3D est virtuellement créé.

Le découpage de l’objet en 3D

Cette étape est rendue possible grâce à un logiciel qui aide l’imprimante à comprendre comment l’objet sera créé. Une fois que la modélisation est terminée, les informations sont envoyées à l’imprimante. Le processus se fait couche par couche, afin de créer la structure même de l’objet ainsi que ses spécificités.

Pour obtenir un résultat satisfaisant, vous avez besoin d’une imprimante 3D professionnelle performante adaptée à votre secteur d’activité. La durée de fabrication d’un objet à partir d’une imprimante en 3D varie en fonction de sa complexité et de sa taille.

La finition de l’objet imprimé

C’est une étape complexe qui fait appel à des compétences et des matériaux précis. L’objet imprimé est alors sablé, poncé, verni ou peint pour obtenir son aspect final.

Imprimante 3D

Quelles sont les différentes techniques d’impression 3D ?

La diversité des matériaux utilisés dans la réalisation d’une impression 3D a conduit à l’obtention de 3 techniques principales.

Le FDM (Fused Deposition Modeling)

Le dépôt de matière fondu est la technique la plus utilisée par les imprimantes pour créer un objet en 3D. Le matériau utilisé est un fil de plastique solide de 3 mm de diamètre. Très flexible, il est conditionné sous la forme d’une bobine contenant une certaine quantité de matière disponible en diverses couleurs.

Pour obtenir l’objet réel, le fil est déroulé, puis chauffé progressivement. Il entre alors en fusion pour être ensuite acheminé jusqu’à la tête chauffante d’extrusion. Le filament fondu qui sort de l’appareil est alors déposé au bon endroit sur la couche de l’objet en cours de fabrication.

La solidification par la lumière

Elle repose sur les propriétés de certaines résines liquides à se polymériser sous l’effet de la lumière et de la chaleur. L’objet est imprimé sur un plateau plongé dans une cuve à résine liquide qui descend progressivement.

Le frittage sélectif par laser

Ici, l’objet en 3D est créé par l’ajout de couches successives de poudres (en plastique ou en métal) chauffées et fusionnées avec un puissant laser. C’est un procédé simple qui convient à la fabrication de forme imbriquée complexe.

Pourquoi choisir une impression en 3D ?

L’impression 3D est une technologie qui accélère le processus de recherche et développement dans une entreprise. Elle permet de faire un prototypage en un rien de temps et d’obtenir un produit fini prêt à la commercialisation.

Elle vous donne la possibilité de créer facilement de petites séries de produits à moindre coût. De la même manière, vous n’avez plus besoin de dépenser de l’argent en frais de stockage, puisque vous fabriquez les pièces au moment où vous en avez besoin.

Grâce à ses nombreuses techniques de fabrication, l’impression 3D offre des possibilités de personnalisation meilleures à celles obtenues avec des appareils usuels. Détenir une telle technologie, c’est avoir un avantage compétitif de taille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here