statut de SAS pour une ESN

Il n’est désormais plus possible de douter de la domination complète des technologies numériques sur nos existences. Depuis l’invention d’internet, cette tendance n’a fait en effet que se renforcer. Aujourd’hui, avec l’intelligence artificielle et ses potentialités infinies, la connectivité de plus en plus développée et les innombrables domaines de recherche dans le domaine des matériaux, de l’ordinateur quantique ou bien des mondes virtuels, créer une société de services numériques est à priori toujours une bonne idée. Mais attention, pour se faire une place au soleil, il est important d’être bien armé. Voilà pourquoi le statut de SAS pour une ESN s’impose dans la plupart des cas.

Les sociétés de services numériques : le modèle dominant de demain ?

Au cours de la dernière décennie, nous avons tous augmenté le temps que nous passons devant les écrans de manière drastique. Si la télévision est en perte de vitesse, les réseaux sociaux eux sont toujours aussi attractifs, notamment grâce à leur formidable capacité d’innovation. En outre, le smartphone a largement diversifié ses possibilités depuis les premiers modèles des années 2000 et le nombre de services disponibles en seulement un clic sur son écran ne cesse d’augmenter. Créer une société de services numériques, c’est donc surfer sur une tendance qui deviendra peut-être l’une des plus stables du siècle à venir.

Le numérique est désormais intégré à tous les aspects de nos vies. Nous utilisons les outils collaboratifs au travail pour optimiser nos performances, commander n’importe quel objet et se le faire livrer à la maison est possible pour à peu près tout, même les courses les plus ordinaires du quotidien, et toute communication avec des proches peut aujourd’hui se faire par écran et application interposés. Avant de voir pourquoi choisir le statut sas pour une ESN est indispensable, examinons les premières étapes nécessaires pour lancer son activité dans les meilleures conditions.

Comment créer son ESN de manière optimale ?

Comme toujours au moment de créer sa société, il faut en premier lieu s’assurer de la pertinence et de la viabilité de son idée. Pour cela, vous pouvez dans un premier temps solliciter les membres de votre famille, vos amis les plus proches et éventuellement quelques collègues évoluant dans la même branche que vous. Cette première vague évaluation devra nécessairement être complétée par une approche plus professionnelle de l’identification de vos chances. Ainsi, l’étude de marché est un passage obligé pour créer une société de services numériques. Et le statut de SAS pour une ESN une évidence, nous y reviendrons.

De manière générale, cette étude de marché devra permettre d’analyser toutes les tendances du secteur. Il est important de constater si ce secteur est en croissance ou en déclin, si le public s’intéresse aux produits et services qui y sont proposés ou non, si la concurrence est développée, le type de politique commerciale pratiquée et les caractéristiques de vos éventuels futurs clients. Sachez notamment déterminer leurs besoins, attentes et surtout moyens. Un entrepreneur qui a parfaitement défini le profil de ses clients prend un avantage considérable sur ses concurrents.

présentation sociétés de services numériques

Du business plan au financement de votre ESN

Une entreprise qui fonctionne est une entreprise dont on a pris le temps de définir les caractéristiques les plus précises. Grâce à l’étude de marché, vous connaissez déjà vos futurs clients, leurs besoins et ce que propose la concurrence. Désormais, il est temps de lister vos propres besoins pour vous implanter dans le secteur. Moyens humains, locaux, équipement informatique de pointe, licences logicielles, assurances professionnelles et toutes les composantes de votre activité doivent être listées et chiffrées, afin d’établir les ressources financières dont votre entreprise a besoin pour se lancer, car le numérique est un domaine dans lequel les entreprises ont besoin d’appuis financiers sûrs pour y évoluer en toute sérénité !

Le business plan est un document essentiel, sur lequel va se construire le développement de votre structure au moins pendant les trois premières années de son existence. Sachez que ce business plan doit aussi inclure le bilan prévisionnel, le plan de financement initial et le tableau du calcul de seuil de rentabilité. Rappelez-vous également que le business plan n’est pas uniquement un document interne, mais qu’il pourra être utilisé pour convaincre des investisseurs, alors rédigez-le avec soin !

On rappelle d’ailleurs que le financement d’une entreprise ne s’improvise pas. Rechercher les aides auxquelles vous avez droit, dénicher des mécènes, lever des fonds, ou solliciter des prêts bancaires sont autant de possibilités et se faire accompagner par un expert est toujours une bonne idée lorsqu’il s’agit de se financer ! Par ailleurs, le choix du statut de votre structure est lui aussi extrêmement important. Voyons donc maintenant en quoi le statut de SAS pour une ESN est quasiment incontournable.

Pourquoi le statut de SAS pour une ESN est une évidence ?

La SAS, pour Société par Actions Simplifiée, est un statut très en vogue en ce moment. Ce qui constitue déjà une bonne raison de préférer le statut de SAS pour une ESN plutôt qu’un autre. Car créer une société de services numériques implique de trouver des financements importants dans la majorité des situations. En effet, il faut de l’argent pour s’équiper en matériel coûteux ou pour recruter les développeurs et les créatifs de talent que toutes les grandes entreprises s’arrachent. Ainsi, de nombreuses start-up ont déjà choisi ce modèle juridique, ce qui l’a rendu très populaire auprès des investisseurs de toutes origines et en fait donc un outil au service de l’expression de votre professionnalisme.

Le choix de la SAS n’est pourtant pas uniquement cosmétique. Au contraire, la souplesse de la SAS, permise par la grande liberté statutaire qui la caractérise, facilite l’ajustement du fonctionnement de la structure aux besoins spécifiques de l’entreprise. Les conditions d’entrée et de sortie du capital, les conditions de direction, et celles de prise de décisions collectives sont toutes très modulables. Dans un univers aussi mouvant que le numérique, cela permet une adaptation constante et donc une flexibilité à toute épreuve. Et sachez en plus que si vous avez déjà choisi la SARL et que vous regrettez, il n’est pas trop tard car, bien accompagné, la transformation sarl en sas est tout ce qu’il y a de plus simple.

Les particularités de la SAS au service de votre expansion

Si la SAS est aussi populaire auprès des entrepreneurs d’aujourd’hui, c’est parce que le statut de SAS pour une ESN est un compromis parfait entre la sécurité et l’adaptabilité nécessaires aux entreprises d’aujourd’hui pour prospérer. Ainsi, comme dans la SARL, la SAS offre un bon niveau de protection du patrimoine personnel puisque les associés ne verront leur responsabilité engagée qu’à la seule hauteur de leurs apports. Cependant, il existe une différence fondamentale entre les deux formes juridiques. La division du capital en SARL se fait en parts sociales tandis que celui des SAS est divisé en actions.

La cession d’actions en SAS est largement plus souple que celle des parts sociales sous le régime de la SARL. Ce qui signifie que le premier statut est bien plus adapté aux entrepreneurs qui souhaitent développer leur activité rapidement. La SAS est ainsi conçue pour permettre une entrée facilitée des investisseurs au capital, tandis que la SARL est elle plutôt destinée aux entreprises à vocation familiale ou locale. Par ailleurs, les règles de gestion de la SAS sont, elles aussi, beaucoup moins réglementées. Dans un monde aussi protéiforme que le numérique, la SAS permettra donc à chacun d’adapter son fonctionnement interne à ses besoins de manière souple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here