À l’heure où la dématérialisation touche nos modes de consommation autant que de communication, et avec la peur du virus COVID-19, les moyens de paiement dématérialisés sont de plus en plus plébiscités par les Français. Au-delà de l’incontournable carte bancaire, de nouveaux modes de paiement dématérialisés nous rendent tous les jours la vie plus facile. On vous en dit plus sur ces nouvelles méthodes qui pourraient bien remplacer les cartes de paiement.

Quels sont les différents moyens de paiement dématérialisés ?

Pourquoi différents moyens de paiement dématérialisés ? Chacun a ses caractéristiques spécifiques, même si leur point commun est axé sur la rapidité d’utilisation et la facilitation des transactions. Tour d’horizon des moyens de paiement dématérialisés actuels.

L’indétrônable paiement par carte bancaire

La carte bancaire est un moyen de paiement mis au point et utilisé depuis les années 80, quand les commerçants ont commencé à installer des terminaux de paiement dans leurs magasins. Le succès croissant de cette nouvelle façon de payer en a fait ce qu’elle est aujourd’hui : le moyen de paiement dématérialisé le plus utilisé, soit plus de 60% des moyens de paiement en Europe.

En France, on estime que chaque personne possède au moins une carte bleue et que 70% de ces cartes possèdent l’option de paiement sans contact, popularisé avec la crise sanitaire. La carte bancaire est d’ailleurs probablement le moyen de paiement dématérialisé le plus sécurisé qui soit, principalement grâce au code secret et à sa technologie antifraude. Le paiement dématérialisé sans contact, aussi appelé Near Field Communication (NFC), permet non seulement de payer sans introduire sa carte bleue dans un terminal de paiement, mais cette technologie permet aussi de payer sans contact avec son smartphone, sa tablette ou encore sa montre connectée.

Payer grâce à son téléphone mobile, sa tablette ou sa montre connectée

Pour éviter de transporter de l’argent liquide sur soi, ou de perdre sa carte bleue, l’utilisation du smartphone comme moyen de paiement continue de séduire les Français. Le téléphone mobile devient un outil de paiement à part entière. Bien que ce mode de paiement dématérialisé ne représente encore que 3% des transactions en France, il ne cesse de se développer et continuera probablement sur cette lancée de façon exponentielle, lancé par la crise du Covid-19.

Ce type de paiement est possible grâce à des applications mobiles. Parmi les plus connues on trouve Apple Pay, disponible sur les appareils de la marque à la pomme tels que l’iPad, l’iPhone, mais aussi l’Apple Watch et les ordinateurs de type Mac, permet de régler ses achats de manière rapide et sécurisée. On peut ainsi relier sa carte bancaire à l’appareil via l’application de paiement, sous réserve d’avoir un compte dans une banque traditionnelle ou une banque en ligne compatible avec Apple Pay : renseignez-vous auprès de votre établissement bancaire.

paiement montre connectée

Le paiement en ligne, un incontournable à l’heure du shopping online

Avec la généralisation des boutiques en ligne, la société actuelle ne se passe plus du paiement en ligne. Après un shopping virtuel au cours duquel on ajoute ses achats dans un panier -tout aussi virtuel-, puis il faut renseigner ses données bancaires pour finaliser une commande. Depuis 2019, le paiement en ligne connaît un véritable engouement : cela correspond à la moitié des paiements à l’échelle mondiale. Il est même possible de payer sans détailler ses informations de carte bleue, avec Paylib par exemple. Les données sont gardées confidentielles et les paiements sont plus sécurisés.

La cryptomonnaie, le mode de paiement qui monte

Ces monnaies virtuelles ont aussi le vent en poupe notamment parce qu’elles ne sont pas dépendantes des États ou des banques. Bien que ce moyen de paiement dématérialisé est loin de dépasser celui de la carte bleue ou des paiements sans contact, la valeur des cryptomonnaies sur le marché atteint tout de même les 27 milliards de dollars et le concept séduit de plus en plus.

Payer via micropaiements

Il s’agit d’un système de paiement dématérialisé spécifique pour certaines catégories de biens et de services. Ces micropaiements permettent d’acheter par exemple des films, des jeux vidéo, mais aussi des microservices sur internet. Ces paiements correspondent toujours à des sommes limitées.

Quels sont les avantages de la dématérialisation des paiements ?

Ce mode de paiement permettant d’éviter les transactions en liquide rend plus fluides les paiements de manière générale. Bien que la carte bleue existe depuis plus de quarante ans, les nouveaux modes de paiement dématérialisés explosent avec la généralisation du digital et notamment l’utilisation quotidienne des smartphones. Les actifs transportent moins d’argent liquide sur eux, par contre, ils n’oublient jamais leur téléphone, ce qui facilite les achats impulsifs. Selon le rapport World Payement Report 2017, le paiement dématérialisé correspondrait à 725,8 milliards de transactions pour l’année 2020. Bien que le paiement en argent liquide soit toujours utilisé pour les petites sommes, pour les paiements de sommes dépassant les 20 euros, c’est bien le paiement dématérialisé qui prend le relais.

paiement avec le téléphone

Et pour cause ! En payant de façon dématérialisée avec les nouveaux modes de paiement, on effectue des transactions où que l’on se trouve et à n’importe quel instant, même en voyage. Globalement, ces paiements étant sécurisés, ils sont également plus rassurants que de conserver de grandes quantités d’argent liquide sur soi surtout en déplacement.

On accélère ainsi le processus de paiement : on passe la carte ou le téléphone configuré devant le terminal de paiement, bip et hop, c’est terminé. Couplé aux applications de paiement, la gestion bancaire est également facilitée : on peut accéder en temps réel à l’état de ses comptes, au suivi des transactions en attente et effectuer des virements en validant seulement un code confidentiel depuis son smartphone. Pour la génération digitale, c’est bien plus pratique que d’attendre son relevé de compte mensuel ou de demander un rendez-vous au banquier !

Il est probable qu’en France et partout dans le monde, des phénomènes comme la crise sanitaire ont accentué encore plus la tendance à dématérialiser les paiements. Les techniques de sécurisation des données étant de plus en plus perfectionnées, il est même probable que ces nouveaux modes de paiement en viennent à égaler voire à dépasser les paiements par carte bleue dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here