travail de rédaction

Chaque propriétaire de sites web se retrouve confronter au problème de la rédaction et doit souvent faire appel à une aide externe pour la faire. Cela survient principalement quand l’éditeur n’a pas de grandes qualités d’écriture ou qu’il a beaucoup trop de textes à faire pour lui seul.

Un rapide regard sur l’offre de rédaction montre vite que les entreprises de rédaction malgache ont le vent en poupe sur le web. Si quelques avantages se démarquent de leur offre, il faut bien être conscient du niveau de leurs rédacteurs et des problèmes possibles.

La rédaction malgache : des tarifs imbattables

Le gros point fort des rédacteurs malgaches, ce sont leurs tarifs. Le coût de la vie est moins élevé dans leur pays qu’en France et les charges pour les employeurs sont différentes. Par conséquent, là où un rédacteur français qualifié vous demande entre 4 et 10€ pour la rédaction de 100 mots, un confrère malgache vous fixe un tarif en 0.90 et 1.50€. Difficile de faire mieux !

Cet argument participe grandement au boom de l’externalisation au Madagascar.

Autre changement majeur par rapport à la rédaction de personnes vivant en France, les Malgaches fonctionnent souvent en équipe. Ce sont de véritables agences avec quelques, voire des dizaines, d’employés. C’est une force de travail impressionnante qui n’a rien à voir avec le petit étudiant en freelance qui veut payer ses études et réalise quatre articles chaque soir sur son ordinateur portable.

Si vous avez de gros besoins, c’est un régal d’avoir des interlocuteurs capables de produire 10 000 mots par jour et de respecter les délais indiqués lors de la commande.

Mais, si le prix et le volume produit sont des gros plus, des défauts majeurs peuvent rendre l’expérience insatisfaisante.

La qualité pas toujours au rendez-vous

Ce constat est effectué après plusieurs dizaines de milliers de mots commandés auprès d’agences de rédaction malgache. Néanmoins, toutes les critiques émises ne doivent pas former une généralité. Il y a d’excellents rédacteurs malgaches qui font de la grande qualité pour des prix accessibles à tous. Faites des tests de quelques articles avant toute grosse commande.

Malheureusement, quand on regarde l’ensemble, le style d’écriture n’est pas toujours à la hauteur des attentes. Il y a beaucoup de fautes de frappe, de fautes d’orthographe, des formulations incompréhensibles… Des différences de culture peuvent aussi provoquer des informations étonnantes dans le contenu qui ne colleront pas avec un lectorat vivant en France.

Comme les malgaches fonctionnent en équipe, la qualité peut aussi avoir des hauts et des bas selon le rédacteur qui a travaillé sur votre projet. Ainsi, beaucoup d’éditeurs français notent que les premiers contenus sont généralement de qualité, mais que cette dernière baisse de plus en plus au fil des commandes.

Autre problème encore plus négatif, les escrocs qui recopient d’autres contenus sur le web ou traduisent à la va vite se multiplient parmi l’offre malgache. C’est un véritable fléau dont les principales victimes sont les travailleurs honnêtes qui écrivent vraiment leurs contenus.

rédacteur web

La rédaction malgache, c’est donc « non » ?

Il ne faut pas se montrer aussi catégorique. Tout dépend de vos besoins. Si vous avez une boutique en ligne qui vous rapportent des milliers d’euros par semaine, vos contenus nécessitent un vrai soin. Il est donc recommandé de faire appel à un véritable rédacteur pro, qu’il soit un français ou un malgache. Mais dans ce cas, partout sur le globe, la qualité se paie plus qu’un euro les 100 mots.

En revanche, si vous recherchez des contenus pour un blog dont l’intérêt est secondaire ou que vous voulez remplir des pages vides sans réel objectif de qualité, alors le tarif est attirant.

Soyez précis dans vos consignes. Plus elles sont complètes, plus vous avez de chances d’obtenir un rendu conforme à vos attentes. Ce conseil est vrai pour tous les rédacteurs avec qui vous travaillerez.

Évitez de commander de trop grosses commandes d’un coup ou demandez que la livraison de textes se fasse en plusieurs fois. Ainsi, vous pourrez vérifier la qualité des contenus. Si ce n’est pas suffisant, réagissez. Votre attention est importante pour que votre interlocuteur comprenne que vous avez un niveau d’exigence élevé.

Puis, avant de publier le contenu sur votre site, vérifiez avec un outil comme Copyscape qu’il s’agit bien d’un contenu unique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here