fonctionnement VPN

Lors de l’utilisation d’un VPN, le processus de cryptage des données crée un processus de surcharge qui se traduit par 10 à 15% d’utilisation de données en plus par rapport au procédé normal sans VPN. Mais alors, pourquoi un VPN augmente-t-il la quantité de données utilisées ? Est-ce un inconvénient majeur ?

Le fonctionnement d’un VPN

Un VPN est un Réseau Virtuel Privé qui va crypter les données d’un système source vers un système receveur, en faisant passer ces données dans une sorte de tunnel virtuel (voir ce site). Ce système est très utile pour améliorer la confidentialité des données dans un réseau local donné, comme celui d’une entreprise par exemple.

Les VPN permettent également d’assurer une certaine sécurité de vos données lorsque vous êtes sur Internet. En effet, le principe majeur d’un VPN est de rediriger votre adresse IP vers un serveur dit fictif, qui est présent dans votre pays ou dans un pays étranger selon votre préférence.

C’est depuis ce serveur que vous entrerez sur un site web présentant ainsi non pas votre adresse IP, mais une adresse IP fictive. Ce processus permet entre autres de :

  • Protéger et sécuriser les données transmises dans un réseau local
  • Garder son adresse IP confidentielle : cela permet ainsi d’éviter le traçage de l’adresse IP à l’adresse postale, mais aussi d’éviter le traçage marketing, c’est à dire qu’un site web puisse collecter vos données et les réutiliser pour vous proposer des produits selon vos centres d’intérêts
  • Changer sa localisation virtuelle : Il vous sera ainsi possible de vous localiser dans un grand nombre de pays (plus de 90 pour les VPN payants). Cette pratique peut vous permettre de contrer le géoblocage de certains sites, ou plateformes, comme Netflix et vous donner ainsi l’accès au catalogue de streaming présent dans un autre pays. Egalement, il vous sera possible de comparer le prix des billets d’avion d’un pays à un autre (les prix variant selon la localisation).

données VPN

La quantité de données utilisée par un VPN

Pour transférer un fichier, un VPN va donc crypter ces données pour permettre une transmission sécurisée. Ce processus de cryptage va donc augmenter la quantité de données de ce fichier. Ainsi, de manière approximative, le nombre de données utilisées pour transférer un fichier sera de 10 à 15% de plus que la quantité de données présentes dans le fichier.

Pour exemple : si vous souhaiter télécharger un fichier de 4 GO, dans un processus normal vous utiliserez 4 GO de données internet alors qu’avec un serveur VPN, le nombre de données internet pour télécharger le fichier s’élèvera entre 4,4 GO et 4,6 GO. Vous utiliserez ainsi 400 à 600 Mo supplémentaire pour ce fichier. L’opération se répètera ainsi pour chaque donnée transférée, que ce soit des fichiers téléchargés, des films regardés en streaming ou même des connexions à des sites.

Le problème du VPN gratuit

Les VPN gratuits proposent souvent une offre de gratuité dans le temps ou en termes de quantité de données. Par exemple certains VPN proposent à leurs utilisateurs un service gratuit de 500 Mo par jour et d’autres de 10 GO par mois.

Etant donné que même le meilleur VPN gratuit utilise plus de quantité de données suite à sa fonction de cryptage, la quantité de données proposée par les services gratuits est considérablement réduite. C’est pour cela que, pour une grande partie d’utilisateurs, l’utilisation d’un VPN gratuit n’est pas une solution satisfaisante. Ce phénomène d’utilisation de données limite largement la quantité de données utilisable quotidiennement ou mensuellement.

La question d’une connexion Internet limitée

Là aussi, si vous avez une connexion internet limitée à un certain nombre de données par mois, comme par exemple si vous utilisez une connexion de données cellulaire chez vous, un VPN ne fera qu’accélérer le dépassement de la quantité de données autorisée. Il faudra ainsi être attentif au non dépassement de cette limite qui n’engendrera que plus de frais supplémentaires, et pour prévenir cela, le VPN n’est d’aucune utilité.

Les solutions pour contrer cet inconvénient

Cette utilisation de données supplémentaire peut-être un inconvénient pour vos usages quotidiens ou mensuels d’internet associés à un VPN, néanmoins, cela n’est pas une finalité et il existe plusieurs solutions permettant de minimiser l’impact de ce désagrément.

Un VPN payant

La première solution est donc d’utiliser un VPN payant qui n’a généralement pas de limite de données et qui vous permettra ainsi de disposer de votre réseau virtuel privé en toute liberté.

Etant donné que votre connexion passe par un serveur supplémentaire avant d’atteindre la source cible, la connexion décélère. Néanmoins, la majorité des VPN payants proposent une plus grande puissance de connexion en comparaison à un VPN gratuit, ce qui permet ainsi d’avoir une connexion internet plus rapide qu’avec un VPN gratuit.

La vitesse de connexion reste relativement plus lente, même si le service VPN est payant, il existe énormément d’offres très abordables qui proposent une offre à 3 euros par mois sur 3 ans ou 6 euros par mois sur 1 an. Ce qui peut être intéressant pour un utilisateur nécessitant fréquemment un VPN.

Surveillez la quantité de données utilisées

L’une des autres options et de surveiller la quantité de données utilisées. Cela peut être une bonne option lorsque vous utilisez une connexion internet limitée à un certain nombre de données. La consommation de données allant très vite, il faudra redoubler d’attention si vous utilisez un VPN, surtout à des fins professionnelles. Il sera difficile d’arrêter votre travail par crainte de dépassement forfaitaire.

N’activez votre VPN qu’en cas de nécessité

La dernière option consiste à n’utiliser le VPN que lorsque vous jugez la situation nécessaire. Il est possible d’activer et de désactiver votre VPN quand vous le souhaitez, vous permettant ainsi d’être juge de la situation et de n’utiliser votre VPN qu’à des fins professionnelles. Cela permettra ainsi de limiter le nombre de données que vous utilisez mensuellement.

Pour conclure, de par son système de cryptage des données, un VPN utilise un supplément de données en comparaison avec un système neutre, cette caractéristique, bien que nécessaire pour sa fonction de protection et de sécurisation des données, peut s’avérer être un inconvénient. Il existe néanmoins plusieurs solutions pour contrer ce désavantage qui n’est en fait que dérisoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here