devenir livreur

Cherchez-vous un emploi indépendant pour gagner plus de revenus ? Travailler en tant que livreur Deliveroo pourrait être une excellente opportunité pour vous si vous voulez devenir votre propre patron. Ce travail est fait pour ceux qui sont en quête de flexibilité, d’emploi en plein air et d’activité physique. De nombreux entrepreneurs ont déjà franchi le pas en pratiquant une activité professionnelle en tant que freelance. Certains l’exercent en complément de leur activité salariale, tandis que d’autres en font un véritable emploi. Découvrez les démarches à entreprendre pour devenir livreur Deliveroo.

Quelques mots sur Deliveroo

Lancé en 2013, Deliveroo s’agit d’une place de marché hyperlocale connectant trois dimensions, dont les restaurants, la clientèle et les livreurs. Cette plateforme de livraison de repas offre la possibilité aux professionnels œuvrant dans la restauration de proposer des services de livraison. En passant par le site du restaurant ou via une application, les clients pourront y faire leur choix et en commander.

Deliveroo vise à réduire le temps de livraison de repas en 32 minutes en moyenne. Pour ce faire, il recourt à de nombreux prestataires de services dans le but de rapprocher les restaurateurs à leur clientèle. Aujourd’hui, il opère dans 11 marchés dans le monde entier. Rien qu’en France, il compte des milliers de restaurants avec des commerces partenaires. Pour le grand bonheur de ses millions de clients, il collabore avec une flotte de livreurs. Dans beaucoup de villes françaises, les restaurants associés à Deliveroo sont soigneusement sélectionnés. Ils proposent une large variété de choix à leurs clients. Incontournable dans la livraison de repas à domicile, Deliveroo recrute continuellement de nouveaux coursiers et il n’est pas compliqué de devenir livreur Deliveroo.

Étapes pour devenir livreur Deliveroo

Les démarches à faire pour devenir coursier Deliveroo ne sont pas compliquées. Néanmoins, elles peuvent varier en fonction de l’option choisie par l’entrepreneur pour créer son entreprise.

Les prérequis

Certaines conditions sont à respecter pour travailler en tant que livreur Deliveroo. Celui qui veut devenir coursier Deliveroo doit :

  • disposer d’une carte d’identité valide (être majeur) ;
  • être doté d’une garantie financière de 900 € au minimum pour l’utilisation d’un véhicule ayant moins de 4 roues ;
  • posséder un vélo, un scooter ou une voiture ;
  • avoir un smartphone.

Choisir un statut juridique

Lors de la création d’une entreprise, il faut choisir un statut juridique. C’est la condition pour monter une micro-entreprise ou une entreprise individuelle. Le choix de ce statut va se baser sur les objectifs visés.

Créer une entreprise individuelle

De nombreux coursiers Deliveroo décident de créer une micro-entreprise et se lancent en tant qu’auto-entrepreneur. Avec un statut juridique d’entreprise individuelle, ce régime d’imposition permet au coursier de travailler tout seul avec une grande flexibilité. S’il le souhaite, il lui est possible d’exercer ce métier en parallèle de ses activités. Patron de lui-même, il travaille selon ses disponibilités.

Afin de créer une micro-entreprise dès le début de l’activité, il faut faire une déclaration auprès du CFE (Centre de formalités des entreprises). Ce dernier va ensuite se charger de l’immatriculation de l’entreprise dans le RCS (Registre du commerce des sociétés).

Créer une société

Si un coursier souhaite composer une flotte dont il va se charger, il devrait constituer une société. Grâce à cette démarche, une personne morale va naître. Elle sera entièrement dissociée de celle qui a créé la société. Le livreur peut gérer l’activité tout seul ou s’associer à d’autres personnes. Pour créer une société, voici les procédures à suivre :

  • constituer le capital social ;
  • définir les statuts de la société ;
  • faire une publication d’un avis de création de l’entreprise dans des journaux d’annonces légales ;
  • faire une demande d’immatriculation (Greffe du tribunal de commerce).

S’inscrire sur Deliveroo

L’inscription sur le site de Deliveroo se fait en plusieurs étapes :

  • fournir les documents requis : pièce d’identité, extrait Kbis, attestation de vigilance URSSAF (confirmant le respect des conditions de la plateforme), une carte grise, un RIB, une attestation de capacité professionnelle en transport ;
  • passer un entretien téléphonique (5 à 10 mn) pour évaluer la motivation du livreur ;
  • assister à une réunion d’information (1 h) pour connaître le fonctionnement des shifts et les matériels à avoir.

Lorsque ces étapes sont terminées, le livreur Deliveroo doit s’inscrire au shift qui lui correspond via l’application Rider et peut commencer son activité.

Se procurer de quelques matériels

Afin d’accomplir sa mission, un coursier chez Deliveroo doit disposer de quelques équipements dont : un smartphone et un engin roulant. Une voiture ou une moto permet de réaliser rapidement les courses sans faire trop d’efforts physiques. Quant au smartphone, il va servir à prendre les commandes et à effectuer les livraisons.

Il peut utiliser un scooter, un vélo ou une voiture qui est en bon état pour éviter des arrêts de travail fâcheux. L’utilisation d’une voiture ou d’un scooter fait l’objet d’une autorisation d’exercer et d’une inscription au Registre national des transporteurs. Il va obtenir une attestation de capacité professionnelle en transport après une formation de 105 heures.

Pour un service de livraison en toute sécurité, un coursier doit disposer de quelques équipements de sécurité tels qu’un casque de protection (si possible avec visière), un sac à dos pour mettre les outils, un manteau coupe-vent pour se protéger des intempéries et un sac isotherme avec une capacité de 20 litres minimum pour conserver les repas. Il est aussi important d’avoir un éclairage, un kit de réparation, un antivol, une batterie en plus, un cadre pour GPS… Les équipes de Deliveroo peuvent aussi lui fournir un kit complet.

livreur deliveroo

Travailler en freelance sur Deliveroo

Juridiquement parlant, les coursiers sur Deliveroo ne sont pas des salariés de la plateforme. Il n’y a aucun lien de subordination entre cet intermédiaire et le livreur. Les livreurs doivent juste respecter les conditions générales de la plateforme.

Toujours d’un point de vue juridique, le livreur porte le statut de travailleur indépendant comme dans toutes les activités freelances. Pour travailler en freelance, il doit créer une structure juridique indépendante.

Être un travailleur indépendant permet à un livreur de gérer son entreprise selon ses souhaits sans devoir endurer les contraintes du salariat. Il est tout à fait libre d’ajuster son temps de travail pour générer plus de revenus. En tant que prestataire indépendant, il planifie tout seul ses horaires de travail.

La micro-entreprise est la forme juridique la plus adaptée pour exercer le métier de livreur Deliveroo. Mises à part des formalités administratives rapides et moins onéreuses, le système des cotisations fiscales et sociales est simple. Le livreur Deliveroo indépendant doit payer plusieurs charges : les cotisations et charges sociales, les impôts, la TFCC (taxe pour frais de chambre consulaire), la CFE (cotisation foncière des entreprises), les frais liés au compte bancaire. Par ailleurs, les frais pour le bon déroulement de son activité sont à sa charge : achat du sac isotherme, entretien de son moyen de transport, achat d’un smartphone géolocalisé…

Comment se passe la livraison ?

Le principal objectif de Deliveroo est de faire livrer les repas commandés en 30 minutes. Les clients ont la possibilité de les suivre en direct. Chez Deliveroo, le service de livraison est assuré par des livreurs et des livreuses freelance.

La principale mission d’un coursier consiste à délivrer des marchandises en partant d’un point A vers un point B. Sur Deliveroo, il va récupérer des plats qu’un restaurant a préparés pour les livrer chez les clients qui ont commandé. Tout d’abord, il va se connecter sur l’application pour accéder à la zone Deliveroo. Une fois qu’il est connecté, l’outil lui envoie des courses à faire. Il est libre de l’accepter ou de le refuser. S’il accepte la course, il va prendre toutes les informations pour pouvoir récupérer le repas à emporter chez le restaurant indiqué et le livrer. L’application lui montre une carte avec l’itinéraire qu’il doit suivre. Il est dans l’obligation de respecter les conditions d’hygiène et de sécurité sur la route. Le livreur sera payé selon les prestations effectuées avec une base forfaitaire et ne recevra pas de salaire mensuel fixe. Les pourboires des clients peuvent augmenter ses revenus.

En perpétuel mouvement, le livreur doit aussi avoir un grand sens de contact avec les gens. Son quotidien se résume à travailler à l’extérieur en sillonnant les villes avec un scooter ou à vélo. Une bonne condition physique est ainsi indispensable. Les coursiers seront amenés à livrer des produits des petits restaurants locaux et de grandes enseignes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here