réglementation thermique

Le nouveau règlement français sur le chauffage est entré en vigueur en 2012 et est le résultat d’un vaste processus de consultation des parties prenantes.  Ses principaux objectifs étaient les suivants : développer les bâtiments à faible consommation d’énergie, puis à énergie positive ; réduire de 38 % la consommation d’énergie des bâtiments existants ; aider les parties prenantes à relever les défis en termes de recrutement, de formation et de développement industriel. Pour concevoir la réglementation sur le chauffage de 2012, le gouvernement a mené une large consultation des parties prenantes du secteur de la construction depuis septembre 2008. La politique finale a été publiée en octobre 2010 afin de permettre aux parties prenantes de comprendre les nouvelles exigences et de former les travailleurs de la construction en conséquence.

Qu’est-ce que la RT 2020

La RT 2020 est la réglementation thermique (RT) qui sera applicable à toutes les nouvelles constructions à partir, comme son nom l’indique, de fin 2020 (et à partir de 2018 aux bâtiments publics). La première réglementation thermique a été introduite en 1974. L’objectif était de réduire la consommation d’énergie des nouveaux bâtiments. L’objectif de la RT 2020 est de mettre en œuvre le concept « BEPOS » (bâtiments à énergie positive), conçu dans le cadre du plan de construction durable. Ils sont ainsi qualifiés car ils produisent plus d’énergie (chauffage, électricité…) qu’ils n’en consomment pour fonctionner. Pour en savoir plus, rendez vous sur https://corea.fr/actualite/21-isolation-thermique-quelles-sont-les-nouvelles-reglementations.

RT 2020 et isolation : Pour produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme, une maison de la RT 2020 doit d’une part tirer le meilleur parti des sources d’énergie gratuites et d’autre part minimiser ses besoins énergétiques. Cela passe par une meilleure isolation des enveloppes du cadre et une gestion intelligente de l’énergie. La domotique a donc un rôle important à jouer.

La RT 2020 et la maison passive : Une maison passive est une maison qui produit autant d’énergie qu’elle n’en consomme. Une maison RT 2020 doit dépasser ses besoins énergétiques par la production d’énergies renouvelables. Le surplus d’énergie peut être retourné au réseau public. Une maison passive présente un surinvestissement de 5 à 10 % par rapport à une maison traditionnelle.

RT 2020 et maison positive (bâtiment à énergie positive) : Ces bâtiments consomment moins d’énergie qu’ils n’en produisent, grâce à des solutions techniques (pour les toits, les murs, les fenêtres ou les vérandas) permettant l’accumulation de chaleur et la production d’électricité. La nécessité d’éliminer les ponts thermiques (souvent faiblement isolés et généralement entre deux murs comme le toit et le mur) par une isolation par l’extérieur, par exemple, ou lorsqu’il y a des façades de structures détachées.

maison avec règlementation thermique

Pourquoi l’isolation thermique est si importante pour
économiser l’énergie

Lorsque l’on pense à l’efficacité, la première stratégie à appliquer devrait être l’économie d’énergie. Il est important de comprendre qu’il est essentiel de limiter le gaspillage des ressources énergétiques telles que le chauffage interne.

L’isolation thermique est une excellente solution pour réduire la consommation d’énergie en empêchant les gains ou les pertes de chaleur à travers l’enveloppe du bâtiment. Cette réduction des changements de température indésirables diminue la demande énergétique des systèmes de chauffage et de refroidissement.

En incorporant une isolation thermique dans tous les éléments de l’enveloppe thermique : murs, toits et sols, vous maintiendrez l’énergie produite à l’intérieur de votre maison tout en améliorant le confort thermique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here