Si vous avez un site internet, travailler votre SEO ne doit pas être une option. Être visible doit être au cœur de vos préoccupations, et pour ce faire, travailler votre positionnement est nécessaire.

Que vous ayez un site e-commerce, vitrine ou institutionnel, être référencé sur vos mots clés de marque, stratégiques et/ou de longue traîne est important, nous allons donc vous donner quelques conseils.

1 – Tracker vos données

Avant toute chose, il est important de récupérer toutes les données de votre site dès sa création pour ne page naviguer à l’aveugle. Dans un premier temps, créez un compte Google Analytics (attention, la récupération de données n’est pas rétroactive, c’est pourquoi il faut le créer au plus vite), ou MATOMO si vous ne souhaitez pas utiliser le service d’un GAFA, puis Google Search Console. À partir de ces outils, vous aurez accès à toute l’activité liée à votre site (visites, pages consultées…) et tout ce qu’il se passe sur les pages de résultats quand votre site s’y trouve (mots clés sur lesquels vos pages apparaissent, position moyenne…).

Si vous avez un accompagnement avec une agence ou un freelance, ou si vous apprenez vite, n’hésitez pas à définir des objectifs de conversions sur Google Analytics (page de confirmation de commande, visite avec plus de 4 pages consultées) ou encore mieux, des événements grâce à Google Tag Manager (clic sur l’ajout au panier, scroll de la page à 100%, lecture d’une vidéo…).

Vous aurez alors une vision globale de l’activité sur votre site, vous saurez ce qui intéresse et ce qui n’intéresse pas votre audience, pour procéder à des ajustements, des enrichissements de pages etc.

2 – Auditez votre site

Auditer un site c’est vérifier que les critères du référencement naturel sont respectés, et donc que votre site est adapté aux internautes et aux robots.

Quels sont les piliers du référencement naturel et par quels critères passent-ils ? De nombreux sites vous offrent des contenus détaillés à ce sujet, voilà ci-dessous quelques exemples pour chacun des 3 piliers du SEO :

  • La technique : code source de qualité, structuration des pages correcte, compatibilité mobile, arborescence simple, urls courtes, pas de page 404…
  • Le contenu : contenu riche, utilisation de mots clés stratégiques et de longue traîne à fréquence régulière mais raisonnable, publications fréquentes et variées, liens effectués entre les pages
  • La popularité : qualité et quantité de liens vers votre site web, sur des occurrences variées et pertinentes

Après avoir passé en revue votre site en fonction des critères et mis en œuvre des corrections, vous êtes maintenant Google Friendly, votre site devrait obtenir de meilleures positions dans les mois qui arrivent.

3 – Faites un benchmark de votre environnement

Faire un travail sur son propre site en fonction des critères SEO est une très bonne chose, il faut maintenant chercher à identifier d’autres leviers pour performer.

Vous devez maintenant identifier vos concurrents sur les mots-clés stratégiques pour votre activité. Après avoir listé vos concurrents, analysez leur site et plus particulièrement leurs bonnes idées commerciales et de communication. À partir de toutes ces « best practices », mettez en place votre propre stratégie éditoriale et commerciale. Il ne s’agit pas de copier les concurrents bien entendu, mais de vous inspirer pour réaliser un parfait mélange des bonnes idées de tous les sites que vous avez consulté.

Vous pouvez également vous inspirer de stratégies pertinentes sur d’autres sites qui ne sont pas vos concurrents mais dont les idées sont réplicables à votre marché.

4 – Suivez votre référencement

Simultanément à votre audit et votre benchmark, mettez en place une véritable « veille » pour suivre vos positions sur les mots clés qui vous intéressent. Attention, saisir une requête sur Google et regarder son positionnement ne fonctionne pas car votre historique entre en jeu.

Pour suivre efficacement vos positions sur vos mots-clés, nous vous conseillons de vous abonner à un outil de suivi du référencement tels que Nexboard ou bien SEMrush par exemple. Un abonnement a un coût mais pour entrer dans une vraie démarche SEO, c’est nécessaire.

Ces outils donnent des positions précises à un temps T et font également intervenir la notion de localisation, ce qui est particulièrement intéressant dans une stratégie de SEO locale.

Grâce à ce suivi de votre référencement, vous pourrez observer les évolutions de vos positions suite à vos corrections réalisées après votre audit. Vous pourrez aussi mesurer l’impact des stratégies SEO et de communication que vous avez mis en place suite à votre analyse concurrentielle.

Le SEO, un marathon avec une vraie récompense

Se lancer dans une démarche SEO est nécessaire à l’heure de l’apogée du web et de l’incapacité des internautes à aller au delà de la première page sur Google.

Suivre ses performances en continu pour ajuster sa stratégie est important et aura de véritables retombées commerciale à moyen et long terme.

Si vous souhaitez coupler votre démarche SEO à une stratégie permettant de vous référencer très rapidement, nous vous recommandons d’investir sur le SEA via Google Ads et éventuellement Bing Ads. Selon nous, les méthodes SEO et SEA sont complémentaires, mettre tous ses œufs dans le même panier en dépendant uniquement de la publicité serait dangereux.